Quel est le pays le plus corrompu en Afrique de l’ouest ?

pays les plus corrompus afrique centrale

Le pays le plus corrompus en Afrique de l’ouest pour l’année 2018 se trouve être par ailleurs l’un des états les plus pauvres de la sous-région. Il fait également partie des dix nations les plus touchées par la corruption sur le continent africain. La population totale de cette nation dont il est question n’excède pas les 2 millions de personnes. Membre de la zone Franc Cfa, cet Etat de la sous-région fait partie des plus grands producteurs de noix de cajou au monde.

Quel est le pays le plus corrompus en Afrique de l’ouest ? A cette question, nombreux sont ceux qui répondraient à tort qu’il s’agit du Nigéria, de la République de Guinée ou du Libéria. Si le niveau de la corruption semble très élevé dans ces trois états de la CEDEAO, le record est pourtant détenu par un autre pays, si l’on se fie au rapport 2018 de l’ONG Transparency International sur le niveau de la corruption au monde. Selon l’instance internationale, l’Afrique reste l’un des pires exemples dans le classement des pays les plus corrompus au monde. D’ailleurs, l’état le plus ravagé au monde par la corruption nous vient du continent africain, mais pas de la sous-région ouest africaine. Cette année, le pays le plus corrompu en Afrique de l’ouest reste la Guinée-Bissau. La petite République de 1,7 million d’habitants affiche pour cette année l’un des indices de perception de corruption les plus faibles au monde. Selon le rapport de Transparency International, l’IPC (Indice de Perception de Corruption) de la Guinée-Bissau est de 17. Plus l’indice est faible, plus le niveau corruption semble alarmant. Selon l’indice de mesure de la pauvreté, à savoir le PIB par habitant, la Guinée-Bissau figure également parmi les pays les plus pauvres en Afrique de l’ouest pour cette année. Pourtant, cette nation fait partie des plus grands exportateurs de la noix de cajou au monde. La noix de cajou représente environ 60% des revenus de la Guinée-Bissau. Avec une production annuelle estimée à 120 000 tonnes, le pays empoche chaque année un peu plus de 60 millions de dollars de revenus grâce à la noix de cajou. Les ressources naturelles dont dispose la Guinée-Bissau sont pourtant nombreuses : du Bauxite comme en Guinée, du phosphate sans oublier le pétrole. Mais ce petit état reste malheureusement loin dans la course au développement, en raison du niveau élevé de la corruption dans les plus hautes sphères du pays. Le pays le plus corrompu en Afrique de l’ouest occupe exactement la cinquième place dans le top 10 des états africains les plus corrompus en 2018.

Zoom sur le classement de la corruption en Afrique de l’ouest

Avec un IPC qui s’établit à 17, la Guinée-Bissau est l’état le plus touché par la corruption au niveau de la sous-région ouest africaine. La République de Guinée Conakry et le Nigéria suivent respectivement dans ce classement avec un Indice de corruption qui s’établit à 27. Viennent ensuite la Sierra-Leone et la Gambie avec chacun un IPC qui s’élève à 30. Le Mali et le Libéria occupent respectivement les 6e et 7e places du classement dans la sous-région avec des Indices de perception de corruption identiques (IPC 31). Le Togo vient en huitième position avec un IPC qui s’établit à 32 tandis que la Côte d’Ivoire et Niger ferment la marche du classement des pays les plus corrompus de la sous-région ouest africaine avec chacun un IPC qui s’établit à 33.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *