CAFOP 2019 : fin des demandes d’authentification du Bepc le 8 février

cafop-2019-concours-ci

Le concours du Cafop pour la session 2019 entrera dans une nouvelle phase après la journée du vendredi 8 février. Passé cette date, il ne sera plus possible pour les candidats de procéder aux demandes d’authentification de leur diplôme du Bepc, donc de pouvoir constituer leur dossier de candidature avant la fin des inscriptions prévue pour le 28 février prochain.

Pas de seconde chance pour les retardataires dans le concours du Cafop 2019 instituteur adjoint. Dans la constitution de leur dossier de candidature, les candidats sont invités depuis quelques années à procéder à l’authentification de leur diplôme de Bepc auprès des bureaux de la poste, à défaut de quoi leur dossier de candidature sera rejeté. Selon un communiqué officiel de la Direction des examens et concours, le dernier délai accordé aux candidats pour faire authentifier leur diplôme est le vendredi 8 février 2019. Aucune date butoir n’a été accordée si l’on se fie au communiqué transmis il y’a quelques jours par la direction des concours :

«Il est rappelé aux candidats au concours direct d’entrée dans les Centres d’Animation et de Formation Pédagogique (CAFOP) au titre des Instituteurs-adjoints, session 2019, que la date limite de dépôt des demandes d’authentification administrative du diplôme du BEPC dans les bureaux de La Poste Côte d’Ivoire, pour la préinscription, est fixée au vendredi 08 février 2019.
Passé ce délai, aucun dossier ne sera réceptionné et aucune préinscription autorisée.

Par ailleurs, le paiement des droits d’inscription, l’inscription en ligne et le dépôt des dossiers en DREN/DDEN se poursuivent pour prendre fin le jeudi 28 février 2019.».
Une fois les dossiers de candidature validés, les candidats seront informés de la disponibilité des convocations pour le démarrage des épreuves écrites du concours d’entrée au centre de formation pédagogique des instituteurs adjoints. Les résultats du Cafop 2019 seront consultables en ligne une fois que les délibérations seront terminées. Le Cafop est l’un des concours les plus prisés au niveau de la fonction publique ivoirienne. En 2017, le nombre de candidats avait franchi un pic. Plus de 72 dossiers de candidature avaient été validées pour moins de 8000 postes à pourvoir. Vu l’engouement pour ce concours, le gouvernement sera contraint d’augmenter probablement le nombre de places à pourvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *