Mali : 1700 kilos de drogue saisies dans un camion à Bamako

drogue

Nouveau coup de filet au Mali dans la lutte contre la prolifération des drogues. Les services maliens de lutte contre les stupéfiants viennent de réaliser une saisie importante de 1700 kilos de cannabis dans un camion fouillé à Bamako, plus précisément dans le quartier de Yirimadio.

Au Mali, l’office central des stupéfiants a mis la main sur plus de 1700 kilos de cannabis dans un quartier de Bamako. Les 1744 kg de drogue (près de 2 tonnes) ont été saisies dans le quartier de Yirimadio à l’issue d’une enquête menée par l’office central des stupéfiants au Mali : « Suite à l’exploitation des renseignements obtenus sur la tenue des activités illicites dans le secteur de Yorodjambougou dans le quartier de Yirimadjo par certains transporteurs, des éléments de l’antenne de la rive droite de l’Office Central des Stupéfiants ont été désignés pour une surveillance permanente de ladite localité. C’est le jeudi 17 janvier 2018 que le camion semi-remorque immatriculé AF 8502 et AF 7989 répondant au signalement d’un des véhicules suspects a été aperçu dans le secteur. ». Un important dispositif sécuritaire sera déployé en toute discrétion autour du camion suspect en vue de mettre la main sur le conducteur de l’engin.

Selon les explications fournies par l’unité anti-drogue malienne, ‘‘ c’est aux environs de 21 heures que le nommé Oumar COULIBALY, domicilié à Banconi Dialakorodji, se disant apprenti chauffeur a été appréhendé a bord du véhicule quand il voulait le conduire le véhicule à une autre destination. Il a été interpellé par les limiers et invité à ouvrir le véhicule. A l’intérieur, un compartiment aménagé contenait des briques de chanvre indien. Au total 1018 briques de cannabis ont été dénombrés soit 1 tonne 744 kilogrammes’’. Par la suite, l’unité de lutte contre la prolifération des drogues sur le territoire malien a ensuite procédé à l’arrestation du dénommé Kalilou Coulibaly qui serait un proche du propriétaire du camion qui transportait plus de 1700 kilos de Cannabis.

Le propriétaire du camion serait déjà identifié selon les informations fournies par l’office central des stupéfiants. Celui-ci fait l’objet d’une recherche tandis que les deux autres suspects interpellés dans cette affaire, à savoir l’apprenti et le dénommé Kalilou Coulibaly ont été mis à la disposition de la justice pour nécessité d’enquête. Avec la prolifération des groupes armés dans le nord du Mali, plusieurs régions du pays sont devenues des voies par lesquelles transitent les trafiquants de drogue pour écouler leur marchandise sur le territoire et même dans certains pays de la sous-région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *