Press "Enter" to skip to content

Lutte contre le racket : Ange Kessi partage sa vision

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le contre-amiral Ange Kessi a fait de la lutte contre le racket et la corruption, son cheval de bataille depuis plusieurs années. Ce lundi 20 janvier, le Procureur militaire a partagé avec les internautes ivoiriens sa vision dans ce combat acharné contre les hommes en tenue qui s’adonnent à ces pratiques odieuses.

« Chers internautes,
Je voudrais partager avec vous ma vision sur le racket et la corruption.
Si nous sommes plus exigeants et plus regardants envers nos forces, c’est parce que nous voulons que nos hommes donnent le bon exemple.
Etre des forces de l’ordre, c’est s’engager pour donner sa vie pour sauver celle des autres et leurs biens, c’est penser d’abord aux autres avant de penser à soi.
Si vous n’avez pas la même vision, si vous ne partagez pas les mêmes sentiments, il vaut mieux ne pas rentrer ou rester dans le corps.
La vocation du métier des armes, c’est être propre avant d’exiger que les autres soient sans reproche. On ne peut pas être sale et demander la propreté aux autres.
La lutte contre la corruption est semée d’embuche, de peau de bananes, souvent on part ensemble et on se retrouve seul, abandonné par ses compagnons de lutte mais s’il n’y a personne avec vous, il y’ un être suprême qui vous accompagnera et vous guidera jusqu’au bout.
Je rêve d’une Côte d’Ivoire sans racket.
Si le rêve de Martin Luther King s’est réalisé 20 ans après sa mort, j’espère que tôt au tard le mien se réalisera.
Je ne suis pas Martin Luther King, et je n’ai pas prétention à l’être.
Je ne suis qu’une petite personne qui souhaite seulement que nos frères d’arme comprennent qu’une Côte d’Ivoire sans racket est plus forte avec une armée respectée qui a le soutien, le dévouement et la considération totale de son people.
Dans la lutte contre le racket, la corruption et le détournement; fléaux de la mal gouvernance, les forces de l’ordre doivent constituer le dernier rempart, le mur infranchissable qui peut bouger mais ne doit absolument s’écrouler.
Nous devons coûte que coûte résister aux troubles sociaux et aux tentatives démoniaques.
La lutte continue
Que Dieu nous garde
».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.