Press "Enter" to skip to content

Présidentielle au Cameroun : Paul Biya déclaré vainqueur (Conseil Constitutionnel)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux semaines après la tenue de la présidentielle au Cameroun, le Conseil Constitutionnel a dévoilé ce lundi les résultats du scrutin. Selon l’instance juridique, c’est le président Paul Biya qui est réélu pour un nouveau mandat de cinq ans à la tête du pays. Selon les résultats annoncés, le président sortant a récolté 71,28% des suffrages lors du vote qui s’est déroulé le 7 octobre dernier. Le taux de participation dans cette élection s’établit autour de 53,85%.

Les résultats de la présidentielle au Cameroun ont été annoncés par le Conseil Constitutionnel ce lundi 22 octobre. Attendus pour la matinée, ce sera finalement dans l’après-midi que les camerounais connaîtront toutes les tendances de l’élection qui a eu lieu le dimanche 7 octobre dernier. Sans surprise, le président sortant Paul Biya est réélu pour un nouveau mandat de cinq à la tête du pays. Selon les chiffres rendus publics ce lundi par Clément Atangana, président du Conseil Constitutionnel, le président sortant remporte le scrutin avec 71,28% des suffrages exprimés. L’opposant Maurice Kamto qui s’était auto-proclamé vainqueur de la présidentielle au Cameroun est crédité de 14,23% des suffrages selon les chiffres communiqués ce 22 octobre par Clément Atangana. Cabral Libii arrive en troisième position dans ce scrutin après avoir récolté 6,28% des voix. Il n’y’aura donc pas de second tour dans la présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun puisque la victoire de Paul Biya a été confirmée ce lundi par le conseil Constitution. Après 35 années passées au pouvoir, Paul Biya brigue un nouveau mandat de cinq ans à la tête du pays, son septième mandat présidentiel depuis qu’il a pris les rênes du pouvoir en 1982. Le taux de participation dans cette élection s’établit à 53,85% au niveau national. Mais le taux de participation s’annonce beaucoup plus faible dans les régions anglophones où le vote a été perturbé par les séparatistes qui réclament leur autonomie vis-à-vis du Cameroun francophone.

Tensions au Cameroun après l’annonce des résultats

Quelques heures avant l’annonce des résultats de la présidentielle au Cameroun, un important dispositif sécuritaire avait été mis en place à plusieurs endroits stratégiques de la capitale, en vue d’empêcher toute manifestation à l’annonce des résultats officiels par le Conseil Constitutionnel. Selon des témoignages recueillis, des coups de feu ont retenti ce lundi la ville de Buea, l’une des agglomérations les plus importantes de la région anglophone. Très peu de camerounais ont avoir accès aux bureaux de vote dans ces régions. Selon la commission électorale, seulement 5% des camerounais dans la région du Nord-ouest ont pu voter le 7 octobre dernier. Dans la région du sud-ouest, ils étaient environ 15% à avoir réussi à accomplir leur devoir de citoyen. Les recours déposés par les opposants avant l’annonce des résultats de l’élection ont été invalidés par le Conseil Constitutionnel. Maurice Kamto, le principal opposant de Paul Biya dans ce scrutin, ne devrait pas tarder à réagir à cette annonce des résultats faite ce lundi dans la matinée.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.