Press "Enter" to skip to content

Travail des enfants dans les plantations de cacao: Dominique Ouattara sauve la Côte d’Ivoire

Le travail des enfants dans les plantations de cacao a récemment alimenté la polémique, après la parution d’un article d’un quotidien américain sur ce phénomène qui rappelons-le, ne touche pas que la Côte d’Ivoire. Grâces aux efforts de la première dame Dominique Ouattara, le pays a échappé à de probables sanctions sur ses exportations de fèves.

Le travail des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire est un fléau combattu depuis des années. En dépit des efforts fournis par les autorités ivoiriennes et autres ONG de lutte contre l’exploitation des enfants, des adolescents sont toujours maintenus en esclavage dans la cacaoculture, et bien souvent ignorant les dangers auxquels ils s’exposent.

Après le reportage de France 2 sur le travail des enfants dans les plantations de Cacao en Côte d’Ivoire, un média américain a récemment publié un article accablant pour les autorités ivoiriennes sur cette pratique. Pour éviter de probables sanctions, notamment de la part des Etats-Unis, la Côte d’Ivoire n’a pas mis du temps à réagir.

La première dame Dominique Ouattara a conduit une mission le mois dernier à Washington pour informer les autorités américaines des progrès réalisés dans la lutte contre le travail des enfants dans les plantations de Cacao en Côte d’Ivoire :

«Suite à la publication d’un article dans un quotidien américain sur la prétendue persistance et la recrudescence du phénomène du travail des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire, et face à la menace d’interdiction des importations du cacao ivoirien, une délégation de haut niveau, conduite par la Première Dame, Présidente du Comité National de Surveillance des Actions de Lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS), a effectué une mission du 16 au 20 septembre 2019 à Washington D.C. Cette mission avait pour objectifs non seulement d’informer les autorités américaines des actions entreprises par le Gouvernement ivoirien dans la lutte contre le travail des enfants dans les plantations de cacao, mais également, de partager les résultats obtenus en la matière, ainsi que le nouveau programme triennal de lutte contre ce phénomène.», lisons-nous dans le communiqué du conseil des ministres qui s’est tenu ce jour.

A l’issue de ce séjour de la première dame Dominique Ouattara, une mission d’inspection américaine est attendue en Côte d’Ivoire pour une évaluation des acquis du pays en termes de lutte contre le travail des enfants dans les plantations de cacao :

«Les efforts et les résultats de la Côte d’Ivoire dans le domaine ont été reconnus et salués par la partie américaine qui a exprimé le souhait de soutenir la Côte d’Ivoire et de travailler en étroite collaboration avec notre pays dans le cadre d’un partenariat solide. Dans ce sens, une délégation américaine de haut niveau, composée de représentants des Douanes américaines, du Département d’Etat et du Département du Travail américains, effectuera une visite à Abidjan au cours du mois de décembre 2019, afin de poursuivre les échanges avec l’ensemble des acteurs de la filière.», poursuit le porte-parole du gouvernement dans le communiqué.

Dans son reportage diffusé il y’a quelques mois, France 2 révélait le quotidien de certains enfants qui manipulaient du glyphosate dans les plantations ivoiriennes, sans avoir connaissance du danger auquel ils s’exposaient.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.