Press "Enter" to skip to content

Johann Rupert : fortune du 3e africain le plus riche en 2018

Johann Rupert occupe en 2018 la troisième place du classement des milliardaires établi par le magazine Forbes. Selon les estimations du magazine américain, la fortune de l’homme d’affaire sud-africain est évaluée à 7,2 milliards de dollars.

Johann Rupert est le troisième homme le plus riche d’Afrique selon Forbes cette année. La fortune du milliardaire sud-africain est estimée en 2018 à 7,2 milliards de dollars. Mais le milliardaire africain ne figure hélas pas dans le top 50 du classement Forbes 2018, et encore moins sur la liste des 100 hommes les riches du monde. Il suit ainsi son compatriote Nicky Oppenheimer qui lui est classé deuxième plus grosse fortune du continent africain cette année.

Né en 1950, Johann Rupert est à la tête de la compagnie Richemont, une société basée en Suisse. Le milliardaire sud-africain est également le patron de Remgro, une holding d’investissement basée dans son pays d’origine. Johann Rupert doit sans doute une grande partie de son immense fortune estimée à 7,2 milliards de dollars à la compagnie Richemont.

Pour ceux qui l’ignorent, la société est la maison mère de plusieurs grandes marques de luxe mondialement connues. Les marques Cartier, Montblanc, Chloé, Rothmans International, Alfred Dunhill sont entre autres quelques entreprises de l’industrie du luxe qui sont sous contrôle de la compagnie Richemont dirigée par Johann Rupert.

Le troisième africain le plus riche en 2018 détient aussi 2,9% du groupe français Vivendi qui contrôle plusieurs médias dont le bouquet Canal+. Dans le classement mondial des milliardaires, le sud-africain fait partie des 300 plus grosses fortunes de la planète.

Avant de fonder la compagnie Richemont en 1998, Johann Rupert avait intégré en 1984 Rembrandt Groupe, une compagnie fondée par son père. Un an après la création de sa propre compagnie, le milliardaire sud-africain est nommé Vice-président de Rembrandt Group.

Deux ans après, c’est-à-dire en 1991, il est nommé PDG de la société familiale. En 2000, Johann Rupert restructure la société familiale pour fonder Remgro qu’il dirige actuellement en plus d’être à la tête de Richemont sa propre compagnie. Avec le milliardaire sud-africain à sa tête, la maison mère de Cartier et Montblanc multiplie les acquisitions dans l’industrie du luxe.

Il y’a deux ans, la compagnie dirigée par Johann Rupert faisait l’acquisition de l’horloger Roger Dubuis. Mais le nouveau patron du fabricant suisse des montres de luxe mettra en place un plan de restructuration drastique qui se matérialisera par la suppression de 500 emplois.

La dernière acquisition en date pour la compagnie dirigée par le troisième homme le plus riche d’Afrique est la marque de prêt à porter « Yoox-Net-a-Porter » dont le siège se trouve à Milan en Italie. Pour acquérir l’intégralité des parts de la marque de vêtements, le patron de Richemont a déboursé 2,8 milliards de dollars.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.