Press "Enter" to skip to content

Dimbokro : décès d’une fillette de 3 ans enlevée et violée

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’information a été confirmée le lundi par le ministère de la famille, de la femme et de l’enfant. Une assistance psychologique a été mise à la disposition des parents de la petite Océane, fillette de trois ans, décédée suite à un viol.

Viol audieux.
Bakayoko-Ly Ramata aux côtés de la famille de la petite.

Le Ministre Bakayoko-Ly Ramata s’est rendue l’après midi d’hier au CHU de Cocody
Objectif, prendre les nouvelles de la petite de 3 ans prénommée Océane enlevée et violée dans une localité de Dimbokro.

La petite avait été transférée la veille au CHU où elle devait subir trois interventions chirurgicales pour espérer survivre.

La première intervention était en cours quand le Ministre arriva. Le corp frêle de la pauvre petite de trois ans à peine n’a pu supporter les méchants assauts de son bourreau. Elle a rendu l’âme.

Informée, le Ministre de la femme, de la famille et de l’enfant Bakayoko-Ly Ramata a décidé au nom du premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de la Première Dame Dominique Ouattara, de la prise en charge psychologique des parents et les obsèques de la petite.
C’était le lieu pour la ministre en charge des enfants d’appeler “à la vigilance et à l’implication de tous pour la protection des enfants car c’est eux l’avenir de la Côte d’Ivoire et dans la lutte contre les violences basées sur le genre.”

Elle a tenu a remercier les ONG et autres volontaires en l’occurrence Volontaires de premiers secours (V P S) qui œuvrent pour la défense et le respect des droits des enfants.

Source: Service de communication du ministère de la famille de la femme et de l’enfant.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.