Press "Enter" to skip to content

CEI : le PDCI de retour dans la commission électorale indépendante

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A l’issue du conseil des ministres, le président Ouattara a signé une ordonnance portant modification de la commission électorale indépendante. Selon cette ordonnance, un nouveau siège sera attribué à la formation politique d’opposition qui compte le plus d’élus au parlement ivoirien, à savoir donc le PDCI RDA. De 15 membres, la commission centrale de la CEI passe désormais à 16 membres avec l’entrée du Pdci qui au départ, avait décliné l’invitation du gouvernement a siéger dans cette institution.

Le PDCI siège de nouveau dans la commission électorale indépendante en Côte d’Ivoire. A l’issue du conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 4 mars, le président de la République a pris une ordonnance portant modification de la nouvelle CEI mise en place l’année dernière, en dépit des réticences de certains partis d’opposition :

«…après examen des différentes doléances formulées par l’opposition et la société civile ainsi que la rencontre du Président du Front Populaire Ivoirien (FPI) avec le Vice-Président de la République et soucieux de contribuer davantage à l’inclusivité des élections, le Président de la République a signé une ordonnance modifiant la loi sur la Commission Electorale Indépendante (CEI), en vue de permettre l’attribution d’un siège dans cette Commission au parti de l’opposition dont la représentation au Parlement est la plus significative.», lisons-nous dans le communiqué du conseil des ministres.

Conformément à cette ordonnance, c’est tout naturellement le PDCI RDA qui fait son entrée dans la nouvelle commission électorale promulguée l’an dernier par le président Ouattara. Bien avant la mise en place de la commission centrale composée de 15 membres, le gouvernement avait invité le parti de Bédié à désigner son représentant dans cette nouvelle CEI.

La proposition du gouvernement a tout naturellement été refusée par le parti de Bédié, qui souhaitait une vaste réforme de la commission électorale. Avec cette mesure prise par Ouattara, la nouvelle CEI passe de 15 à 16 membres désormais, «Ainsi, la Commission Centrale de la CEI sera composée de seize (16) membres au lieu de quinze (15) dont trois (03) personnalités proposées par la majorité au pouvoir et (04) personnalités proposées par les partis ou groupements politiques de l’opposition».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.