Press "Enter" to skip to content

Les hommes les plus riches d’Algérie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hommes les plus riches d’Algérie sont tous absents du classement africain des fortunes établi par Forbes cette année, à l’exception d’un seul milliardaire égyptien. Le PDG de Cevital est la seule fortune algérienne que l’on retrouve cette année dans la majorité des classements des fortunes africaines. Issad Rebrab est à lui tout seul aux commandes d’une fortune estimée à 4 milliards de dollars.

Parmi les hommes les plus riches d’Algérie en 2018, Issad Rebrab est sans doute le nom le plus connu et celui qui retient le plus l’attention. Pour cause, le milliardaire algérien figure parmi les 20 milliardaires africains du classement Forbes Afrique, contrairement aux autres personnalités qui composent ce classement des fortunes algériennes.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Issad Rebrab est le seul milliardaire algérien que l’on retrouve au classement des 50 hommes les plus riches d’Afrique en 2018. Avec sa fortune estimée à 4 milliards de dollars, soit environ 3,3 milliards d’euros, le PDG de Cevital se classe également parmi les 10 hommes les plus riches du Maghreb en 2018, un classement dominé par le milliardaire égyptien Nassef Sawiris.

Dans le top 50 des africains les plus riches en 2018, le PDG de Cevital est hélas le seul algérien que l’on retrouve dans cette liste des milliardaires africains. Mais parmi les hommes les plus riches d’Algérie en 2018, on retrouve également des noms bien connus du monde des affaires en Algérie.

Djilali Mehri, entré dans le monde des affaires depuis son plus jeune âge, 16 ans pour être plus précis, occupe la seconde place du classement des milliardaires algériens. Djilali Mehri est aux commandes de GIMMO, un puissant consortium d’investisseurs qui opère au Maghreb et au Moyen-Orient.

La seconde fortune algérienne contrôle également l’entreprise Pepsi Cola dans son pays. La fortune personnelle de Djilali Mehri est actuellement estimée à 600 millions d’euros. Ali Haddad figure également parmi les hommes les plus riches d’Algérie en 2018.

Très impliqué dans les médias, Ali Haddad possède une chaîne de Télé et deux Groupes de Médias. Mais l’homme d’affaires est beaucoup plus actif dans le secteur de la construction en Algérie. A ce jour, sa fortune est estimée à 400 millions d’euros, ce qui le classe en troisième position parmi les hommes les plus riches d’Algérie en 2018.

Dans le classement Forbes Afrique 2018, Issad Rebrab est l’unique milliardaire algérien dont la fortune a été prise en compte.

Classement 2018 des algériens les plus riches

• 9e Abdelouahab Rahim, fortune estimée à moins de 100 millions d’euros.
• 8e Abderrahmane Benhamadi, fortune estimée à 100 millions d’euros (cumul fortune familiale).
• 7e Mahieddine Tahkout, fortune estimée à 120 millions d’euros.

• 6e Abdelmadjid Kerrar, fortune estimée à 150 millions d’euros.
• 5e Mohamed Laid Benamor, fortune estimée à 180 millions d’euros.

• 4e Karim Kouninef, fortune estimée à 300 millions d’euros.
• 3e Ali Haddad, fortune estimée à 400 millions d’euros.

• 2e Djilali Mehri, fortune estimée à 600 millions d’euros.
• 1er Issad Rebrab, fortune estimée à 3,3 milliards d’euros.

Contrairement au classement des hommes les plus riches d’Egypte qui compte de nombreux milliardaires en dollars, le podium des plus richissimes personnalités algériennes ne compte qu’un seul milliardaire en dollars, Issad Rebrab, le PDG de Cevital.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.