Press "Enter" to skip to content

Kobenan Adjoumani appelle à débusquer les complices de Guillaume Soro

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kobenan Adjoumani s’est exprimé à titre personnel sur l’affaire opposant Guillaume Soro à l’Etat de Côte d’Ivoire. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international depuis le 23 décembre dernier, l’ancien chef du parlement ivoirien promet d’être la résistance au président ivoirien depuis l’extérieur. Après avoir félicité les services de renseignements pour leur vigilance, le porte-parole du gouvernement a appelé à traquer tous les éventuels complices de l’ancien chef du parlement ivoirien, aujourd’hui soupçonné d’avoir essayé d’attenter à la vie du chef de l’Etat.

Guillaume Soro est depuis une semaine une persona non grata en Côte d’Ivoire, suite à un mandat d’arrêt émis contre lui pour tentative de déstabilisation du pouvoir actuel. Si l’ancien chef du parlement ivoirien a échappé à une tentative d’arrestation en déroutant son avion vers une autre destination, nombre de ses partisans ont été interpellés lors de la journée du lundi 23 décembre, au cours d’une manifestation devant sa résidence située dans la commune de Marcory. Ces derniers tentaient d’accéder à sa résidence malgré l’important déploiement des forces de l’ordre sur les lieux.

Après la réaction officielle du RHDP aux accusations qui pèsent contre Guillaume Soro, Kobenan Kouassi Adjoumani a réagi à titre personnel au mandat d’arrêt international lancé contre l’ancien chef du parlement ivoirien. Dans sa contribution, le ministre ivoirien de l’agriculture aborde la question de l’enregistrement audio compromettant Guillaume Soro. Pour le porte-parole du RHDP, la confirmation de l’authenticité de cette bande sonore par le camp Soro, notamment Affoussiata Bamba Lamine, confirme bel et bien qu’un projet de déstabilisation était soigneusement élaboré par l’ancien président de l’Assemblée Nationale contre le régime actuel :

«L’enregistrement sonore rendu public par le chef du Parquet et dont l’authenticité n’est pas contestée par SORO et ses partisans (Affoussiata Bamba-Lamine a, en effet, reconnu formellement la voix de Soro Guillaume), établit de façon incontestable un projet criminel. En effet, l’acte projeté par Soro Guillaume et ses complices n’était pas seulement un putsch visant à renverser les institutions de la République mais aussi à attenter personnellement à la vie du Président de la République. Des éléments de langage mettent en évidence cette intention criminelle de façon ostensible. C’est le sens des déclarations suivantes : « nous on est là, on est dans la garde du Président à la maison, on est dans la garde du Palais, on est positionné un peu partout ». Si tant est que Soro a des hommes, comme il l’affirme, dans la garde du Président de la République, quelle mission spécifique leur assigne-t-il dans la mise en œuvre d’une insurrection civile ou militaire qu’il projetait en secret ?», souligne Kobenan Kouassi Adjoumani.

Arrêter tous les complices de Soro

Après avoir félicité les services de renseignements pour leur promptitude dans ce projet de déstabilisation qui visait la Côte d’Ivoire et le président de la République, le ministre Adjoumani a invité les renseignements ivoiriens à redoubler d’efforts afin de mettre la main sur les éventuels complices de l’ancien chef du parlement ivoirien :

«A la vérité, Soro Guillaume n’est que la partie visible de l’Iceberg. Il importe maintenant de débusquer tous ses complices et de leur appliquer la rigueur de la loi. Par conséquent, il va falloir que nos services de renseignements qui font un admirable travail maintiennent le cap de la vigilance accrue. Car, ne l’oublions pas, il n’y a pas longtemps, le même Soro s’était embourbé dans une affaire similaire d’écoute téléphonique avec des putschistes au Burkina Faso. Et il avait fallu tout le poids de la diplomatie ivoirienne, pour éviter la brouille avec les autorités de ce pays ami. Et pour remercier le Président Alassane Ouattara c’est à sa propre vie qu’il veut attenter. C’est regrettable, parce que Soro est arrivé à son terminus cette fois-ci et tout le monde va descendre !», poursuit le porte-parole du RHDP parti unifié dans sa contribution.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.