Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : intoxication au Koutoukou, le bilan s’alourdit à 8 mort

L’intoxication des consommateurs de la boisson locale Koutoukou dans la commune de Cocody avait causé la mort de six personnes début juillet selon un bilan officiel. Mais deux nouvelles victimes viennent de rallonger la liste des décès après consommation du breuvage local fabriqué en Côte d’Ivoire.

En Côte d’Ivoire, la mort de certains consommateurs du breuvage local koutoukou il y’a quelques semaines avait suscité diverses réactions. Alors qu’ils étaient rendus dans un maquis de la place pour savourer cette boisson locale très prisée, six personnes ont soudainement trouvé la mort après consommateur dudit breuvage à Abatta, dans la commune de Cocody. Pour nécessité d’enquête, le gouvernement avait fait fermer tous les maquis et espaces ou étaient commercialisés ce breuvage local ivoirien.

Les conclusions de l’enquête ont déterminé que la mort des six personnes n’est pas consécutive à un empoisonnement, mais plutôt un mélange de breuvage dont la toxicité était visiblement méconnue des consommateurs :

«À la fin du mois de Juin et au tout début du mois de Juillet 2019, six (06) personnes sont décédées à la suite de la consommation d’alcool dont le fameux “koutoukou”.
Selon les analyses profondes et crédibles du CIAPOL ( Centre Ivoirien Anti Pollution), les échantillons de boissons récupérées sur la scène des décès et sur les boissons saisies ont révélé un pourcentage anormalement élevé de :
-Méthanol (8,8%)
-Propanol-2 (4,0%).

Ces produits peuvent causer une mort immédiate de ceux qui s’y exposent.
Par ailleurs, des alcools dont du pastis et des alcools avec des racines ont présenté des pourcentages à doses mortelles de 77,1% et 61%, pourcentages largement déconseillés par le Ministère du Commerce .
La combinaison de la consommation de ces alcools est soupçonnée d’avoir causé les décès.», a fait savoir ce mardi le préfet de la ville d’Abidjan.

De six morts, nous passons malheureusement à 8 morts, puisque certains consommateurs ont visiblement refusé de suivre les consignes de sécurités données par les autorités :

« Après que nous ayons sillonné les rues d’Abatta et que nous ayons demandé à la notabilité de poursuivre la sensibilisation, des individus qui avaient gardé par devers eux des bouteilles des boissons contaminées ont été intoxiquées et deux personnes supplémentaires décédées, ce qui porte à 08 le total des personnes décédées dans cette affaire. Les services de Gendarmerie ont été informés de ce que deux autres personnes auraient également perdu la vie , en plus des 08 personnes».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.