Press "Enter" to skip to content

Recrutements dans l’armée : Ange Kessi aux trousses d’un faux recruteur

Les recrutements dans l’armée sont souvent l’occasion pour certains véreux de se faire de l’argent sur le dos de certaines personnes souhaitant intégrer les rangs de la grande muette. Ces individus proposent souvent à ceux qui souhaitent devenir militaires des postes au sein de la grande muette. En échange de ces postes, ces réseaux de recruteur exigent une certaine somme d’argent aux intéressés, somme qui peut parfois atteindre la somme d’un million, voire même plus. Le dénommé Traoré A K qui souhaitait intégrer l’armée ivoirienne a été victime d’une escroquerie de la part d’un faux recrutement qui l’a extorqué la somme de 900 000 francs, en lui offrant en retour des promesses non tenues.

ESCROQUERIE

Un militaire se fait passer pour un recruteur.
Rattrapé par son mensonge, le Sgt/chef T.G dans les filets de Ange KESSI.
Pendant la période de démobilisation, Traoré A.K a été contacté par un ami, par ailleurs ami à un militaire, le nommé T.G. Ce dernier a fait croire qu’il avait des contacts sûrs au sein de l’armée pour faire intégrer une personne qui le souhaiterait. Il propose ainsi ce service à Traoré A.K moyennant la somme de 600,000fcfa. Ce dernier mord à l’hameçon de celui qu’il considère désormais comme son bienfaiteur. Sans hésiter,il lui remis cet argent. Outre cette importante somme, “le futur militaire” doit selon “le recruteur” également payer la somme de 300,000fcfa pour le matricule et le numéro mécano. Voyant son rêve d’être militaire se réaliser, il met encore la main à la poche submergé par ce bonheur factice.


Quelques jours plus tard, il se rend compte tous les documents fournis par le militaire T.G sont faux car aucun ne porte son nom. Avec une magie dont lui seul a le secret, il parvient à rassurer le “nouveau militaire” en lui faisant croire qu’une intégré, il y aura cette possibilité de changer tous les documents en son nom.
Des mois passent et Traoré A.K n’est pas encore appelé sous le drapeau. Il perd patience et surseoit à son projet d’intégrer l’armée et demande au Sgt/C de lui restituer la totalité de l’argent injecté dans ce dossier. Depuis ce temps, aucune nouvelle du “recruteur”.


C’est désemparé que Traoré A.K se rend au Tribunal Militaire d’Abidjan et porte plainte pour escroquerie contre T.G
Le Commissaire du Gouvernement, le Contre-amiral Ange KESSI est saisit du dossier et entend donner très prochainement une suite à affaire qui terni l’image de nos forces de défense.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.