Press "Enter" to skip to content

Zambie: un militaire tue sa femme et se suicide après une vérité atroce

Un militaire s’est donné la mort en Zambie après avoir découverte de troublantes vérités sur sa femme. Avant de se donner la mort, l’adjudant Pathias Mwape a d’abord abattu son épouse après avoir découvert qu’il n’était pas le père biologique des deux enfants qu’il avait eus avec son épouse durant leur mariage. Plus troublant encore, le père de ces enfants serait l’un de ses responsables hiérarchiques.

En Zambie, c’est toujours la consternation après la mort de l’officier Pathias Mwape qui était affecté dans une caserne militaire de la localité de Kabwe. Selon le média Zambian Observer, l’adjudant s’est suicidé après avoir découvert que sa femme couchait avec son l’un de ses responsables hiérarchique. Et de cette relation extraconjugale que sa femme entretenait avec son commandant, est né deux enfants que l’épouse a fait passer pour ceux de son mari. Mais suite à des rumeurs qui prenaient de l’ampleur, l’adjudant Pathias Mwape mène ses enquêtes et découvre auprès de plusieurs sources dans sa caserne que son épouse avait une liaison avec son chef. Après avoir sérieusement questionné sa femme, cette dernière avoue l’avoir trompé avec son supérieur hiérarchique. Pire, de ces relations extraconjugales, sont nés deux enfants que l’adjudant Pathias Mwape considérait tout naturellement comme les siens. Après s’être occupé de ces derniers pendant des années, l’officier zambien découvre qu’ils sont de son supérieur, ce qui le mettra dans une colère noire tout naturellement. Après les aveux de son épouse, l’adjudant abat cette dernière et se rend au domicile de son supérieur pour manifestement en découdre avec lui. Mais heureusement, son supérieur hiérarchique et son épouse ne seront pas à leur domicile. Après avoir découvert le drame, la police zambienne se lance donc aux trousses du militaire. Pour échapper aux poursuites de la police, l’officier Pathias Mwape finira par se suicider après avoir abattu sa femme, laissant à leur propre sort les deux enfants du couple, du moins ceux de la femme avec son supérieur.

Les relations extraconjugales, une pratique régulière dans le corps

« Des rumeurs circulent parfois, tout ce que nous savons, c’est que la femme dormait avec un de nos patrons. On croit que ces deux enfants sont pour notre patron, mais il les a élevés à ce jour. Il était fou, le matin après avoir tiré sur sa femme, il est parti à la recherche du patron. Il voulait lui tirer dessus aussi, mais assez chanceux, le patron n’était pas à la maison avec sa femme et ses enfants… Quand il est parti en mission de sécurisation il y a quelques années, un de nos patrons avait l’habitude d’aller dormir là-bas. C’est une histoire bien connue. Les grands patrons le savent et nous attendons de voir si la cause de cette attitude sera punie selon nos procédures de commandement. », a confié une source militaire sous anonymat.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.