Press "Enter" to skip to content

Gestion du CROU : Blé Guirao accusé de détournements par Doumbia Major?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après avoir appelé Mabri Toikeusse à démissionner, Doumbia Major revient à la charge une nouvelle fois en s’attaquant à Blé Guirao, en charge de la gestion du CROU. Le président du CPR a appelé l’actuel gestionnaire des cités résidences universitaires à s’expliquer sur de supposés détournements de fonds et la confiscation de certaines chambres universitaires.

«Hier j’étais en cité universitaire, pour une enquête sur le paiement des loyers par les étudiants, en vue de demander une mesure sociale de suspension du paiement des loyers par les étudiants.
Sur 18 étudiants que j’ai rencontrés, les 18 m’ont dit ne pas avoir d’arriérés de loyer.

Ces résultats statistiques sont en totale contradiction avec les chiffres du taux de recouvrement des loyers par le CROU qui tourne autour de 11%. Ce qui veut dire que sur 100 chambres, les services de Blé Guirao ne parviennent qu’à percevoir les loyers que pour 11 chambres sur papier. C’est ce qu’ils versent à la comptabilité.

Or presque tous les étudiants disent n’avoir pas d’arriérés de logements.
Où passe donc l’argent des loyers pour les 89% des étudiants, puisque le CROU ne recouvre officiellement que 11%?

Il y a donc une nébuleuse mafieuse aux ramifications tentaculaires qui détourne l’argent des loyers des cités universitaires.

Blé Guirao doit s’expliquer devant la nation sur ces détournements de fonds et sur les confiscations de chambres qui empêchent les étudiants les plus méritants d’être logés dans les cités universitaires.

La gestion de la chose publique ne saurait s’accommoder de pratiques opaques et malhonnêtes», révèle Doumbia Major, le président du congrès panafricain pour le renouveau.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.