Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Le permis à points instauré en Côte d’Ivoire

Le permis à points en Côte d’Ivoire, une nouvelle alternative du gouvernement face à la récurrence des accidents de circulation, et les infractions routières. Ce modèle, déjà en fonctionnement en France, est une première sur le territoire ivoirien.

Le permis à points va être instauré en Côte d’Ivoire. C’est l’information qui résulte du décret adopté en conseil des ministres début août par les membres du gouvernement. Fin juillet, un terrible accident sur la voie menant à Alépé avait couté la vie à près d’une vingtaine de personnes. Le premier ministre Patrick Achi s’était déplacé pour transmettre aux populations victimes les condoléances officielles du gouvernement après le terrible accident survenu sur la voie d’Alépé. Face à la récurrence des accidents de circulation, le gouvernement avait opté pour l’instauration de la vidéo-verbalisation.

Un renforcement du disposition de vidéo surveillance avait été mis en place par le gouvernement, notamment avec l’extension de la vidéo-verbalisation à de nouvelles infractions routières, comme le non-port de la ceinture de sécurité, ou encore le non-respect des feux tricolores. L’instauration du permis à points en Côte d’Ivoire est la nouvelle alternative mise en place par le gouvernement ivoirien, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière :

«Adopté dans la perspective du renforcement de la lutte contre l’insécurité routière, le décret n°2022-631 du 03 août 2022 modifiant le décret N°2016-864 du 03 novembre 2016 portant réglementation de l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique fait appel aux technologies de l’information et de la communication (TIC) notamment à la digitalisation des procédures pour la constatation et la notification des infractions routières. En effet, ce texte réglementaire prévoit, en son nouvel article 145, l’affectation à chaque permis de conduire d’un capital point qui fera l’objet de diminution en cas d’infraction commise par son détenteur. Il rappelle également que le permis de conduire perd sa validité et doit être retiré à son détenteur, lorsque le total de points alloués a été épuisé», lisons-nous ce mardi dans une information transmise par le gouvernement ivoirien ce mardi 30 août 2022, sur sa page officielle.

L’instauration du permis à points en Côte d’Ivoire est une initiative qui réjouit déjà plus d’un en Côte d’Ivoire, d’autant plus que les accidents de circulation sont récurrents depuis quelques mois. Aussi, le gouvernement ivoirien a annoncé l’extension de la vidéo-verbalisation aux autoroutes nationales où les conducteurs s’adonnent parfois à des conduites excessives, malgré une règlementation de la vitesse sur ces aires nationales.

Les détails sur le fonctionnement du permis à points en Côte d’Ivoire seront ultérieurement communiqués aux usagers. Mais le gouvernement précise d’ores et déjà que le candidat ayant perdu son permis de conduire après épuisement de ses points, aura la possibilité d’en faire une nouvelle demande, demande qui sera validée s’il satisfait aux conditions d’obtention, «telles que prévues à l’article 131 du décret visé».

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mission News Theme by Compete Themes.