Press "Enter" to skip to content

Le permis de conduire retiré à 300 chauffeurs en Côte d’Ivoire en 2019

Le permis de conduire en Côte d’Ivoire a été rétiré plusieurs chauffeurs reconnus coupables de mauvaises conduite. Selon les chiffres communiqués par le ministère des transports, ce sont 300 conducteurs indélicats qui ont été écartés de la circulation pour indiscipline au volant au cours de l’année 2019.

«Les conducteurs indélicats sont en train d’être progressivement retirés de la circulation. 45 d’entre-eux ont été sanctionnés, le jeudi 5 décembre 2019 au 3ème étage de la tour c ,lors de la dernière session de décembre de la commission technique de suspension et de retrait de permis de conduire. Cette séance qui se tient en fin d’année marque la volonté du ministre des transports de traquer jusque dans leurs derniers retranchements les conducteurs peu soucieux du code de la route.», rapporte le ministère des transports dans un communiqué.

La commission de discipline mise ne place pour sanctionner les chauffeurs indélicats a condamné plus d’une trentaine de conducteurs, sur les nouveaux dossiers étudiés : «Sur les 45 dossiers sur lesquels elle a planché, la commission a prononcé 03 restitutions de permis de conduire, 09 peines avec sursis et 30 condamnations fermes allant de 03 mois à 20 ans. Cependant 03 cas autres doivent, être reprogrammés pour les prochaines sessions sous réserve de présentation d’analyses médicales qui permettront à la Commission de mieux statuer». La lutte contre les chauffeurs indélicats et l’indiscipline au volant était l’une des priorités du ministre des transports Amadou Koné.

Le département ministériel a, durant l’année 2019, suspendu le permis de conduire de 300 chauffeurs reconnus coupable de mauvaise conduite sur les routes, mauvaises conduites qui ont dans la majorité des cas occasionnés de graves accidents de circulation :

«Pour rappel, le Ministre des Transports, Amadou KONE, indiquait en début d’année la détermination de son département à multiplier les initiatives dans le sens d’une sensibilisation plus accrue mais aussi de renforcer les outils de répressions les actions d’automobilistes indélicats sur les routes. C’est donc dans cette même perspective que le gouvernement a réactivé la Commission Technique de Suspension et de Retrait de Permis de Conduire en lui permettant de siéger au moins une fois par mois. Au titre de l’année 2019, ce sont au total 379 dossiers qui ont été soumis à la Commission. Le Ministère des Transports a pu ainsi écarter de la circulation 300 conducteurs peu scrupuleux du code de la route. Notons que les motifs des sanctions vont du refus d’obtempérer à la conduite en état d’ivresse ainsi que d’autres comportements à risque.», note le ministère du transport dans son communiqué.

Mise en place d’une police de sécurité routière

Amadou Koné compte aller encore plus loin dans la lutte contre l’indiscipline au volant. Pour une plus grande efficacité contre les chauffeurs indélicats, une police spéciale chargée de la sécurité routière a été mise en place, une initiative dont s’est félicité le premier responsable du secteur des transports en Côte d’Ivoire : «En plus du démarrage des activités de la Commission technique de suspension et de retrait de permis de conduire, la mise route de la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR) est pour nous un signal fort que nous voulons lancer à l’endroit des usagers de la route. Nous allons, certes, continuer de sensibiliser mais nous mettons progressivement un dispositif pour aussi réprimer ceux qui ne respectent pas le code de la route», a rappelé le ministre des transports.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.