Press "Enter" to skip to content

L’arbitre ghanéen Joseph Lamptey suspendu à vie par le TAS

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sentence est tombée pour l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey qui avait officié le match aller des éliminatoires opposant l’Afrique du Sud au Sénégal. Après avoir écopé d’une condamnation pour avoir accordé un pénalty litigieux aux sud-africains, l’arbitre de la rencontre a été suspendu à vie par le TAS, une décision prise en mars dernier par le Tribunal Arbitral du Sport

La suspension à vie de l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), vient d’être confirmée dans un communiqué rendu par la FIFA. Selon l’instance mondiale du football, « Les motifs de la décision du TAS concluent que M. Lamptey avait intentionnellement pris de mauvaises décisions dans le seul but de permettre qu’un certain nombre de buts soient marqués afin que des parieurs puissent toucher leurs gains». L’arbitre ghanéen avait été désigné pour officier la rencontre des éliminatoires de la coupe du monde qui opposait l’Afrique du Sud au Sénégal en match aller le 12 novembre 2016. Lors de cette rencontre très serrée, le ghanéen avait accordé un pénalty inexistant à l’Afrique du Sud, offrant ainsi gracieusement les trois points de la victoire aux sud-africains lors du match aller entre les deux nations. Si l’assistance vidéo, le Var, n’est pas encore autorisée en Afrique, cette décision de l’arbitre ghanéen avait fait l’objet de nombreuses polémiques qui ont notamment conduit à l’éviction de Joseph Lamptey des arbitres désignés pour officier la Coupe d’Afrique des Nations. Cette grosse erreur d’arbitrage durant ce match capital pour les éliminatoires avait fait l’objet d’une enquête par le Tribunal Arbitral du Sport. L’instance avait à l’issue de son enquête requis la suspension à vie pour l’arbitre ghanéen, accusé de ‘‘manipulation’’ de match. La FIFA a confirmé lundi soir dans un communiqué la décision de suspension à vie du TAS à l’égard de l’arbitre ghanéen.

Joseph Lamptey a commis une erreur ‘‘volontairement’’

Il n’est pas rare dans le domaine du sport, en l’occurrence le football, d’assister à des erreurs d’arbitrage. Si dans certains l’on fait preuve de tolérance l’égard des arbitres quelques erreurs commises involontairement, la sanction du TAS, à savoir la suspension à vie, semble tout à fait méritée en ce qui concerne le cas du ghanéen Joseph Lamptey : « Le TAS a conclu qu’il existait un lien évident entre ces décisions volontairement erronées et les flux de paris habituellement enregistrés ; il a en conséquence reconnu M. Lamptey coupable d’une illicite prise d’influence sur le résultat du match », a expliqué la FIFA dans son communiqué rendu lundi sur cette affaire qui remonte au 12 novembre 2016. Le pénalty litigieux accordé à l’Afrique du Sud avait un tant soit peu compliqué la tâche des Lions de la Teranga dans le groupe D. Mais au grand dam de la sélection sud-africaine, cette injustice commise par Joseph Lamptey avait été réparée par la FIFA qui a annulé les résultats de la rencontre du 12 novembre 2016 avant de la reprogrammer un an plus tard.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.