Press "Enter" to skip to content

Limogé d’Arsenal, Unai Emery défend son bilan et accuse certains joueurs

Unai Emery est encore revenu sur son limogeage d’Arsenal cette saison, suite à un début de saison catastrophique. Contrairement à ce que certains pourraient penser, l’entraineur turc estime que le club londonien a sensiblement redressé la barre suite à son arrivée pour succéder au français Arsène Wenger. Pour l’ancien coach parisien, il lui fallait beaucoup plus de temps pour réussir la transition avec les gunners, d’autant plus que certaines vedettes du club ‘‘n’ont pas eu la bonne attitude’’, estime le manager turc.

Unai Emery a été limogé d’Arsenal il y’a de cela quelques mois, suite aux mauvais résultats enchainés par le manager turc en début de saison. Malgré le départ du manager turc, le club londonien n’a toujours pas redressé la barre véritablement.

Le vaste chantier de la transition est désormais confié à l’espagnol Mikel Arteta, un ancien du club. S’il a été limogé pour ses mauvais résultats avec le club londonien, Unai Emery défend toutefois son bilan à la tête d’Arsenal :

«Arsenal était un club sur la pente descendante depuis deux ans quand je suis arrivé. Nous avons enrayé cette chute et même commencé à redresser le club avec une finale de Ligue Europa (1-4 face à Chelsea en 2019) et une cinquième place en Championnat, à une longueur seulement de Tottenham alors que nous n’avons pris qu’un point sur les cinq dernières journées. On avait la qualification pour la C1 en main et ç’a mal tourné sur le final. Mais ç’a été une bonne saison et nous avions l’idée de continuer cette progression.», a déclaré l’entraineur turc dans une interview exclusive accordée à France Football.

Poursuivant, l’ancien manger des gunners révèle plusieurs raisons qui ont rendu difficile sa mission qui était de redresser le club d’Arsenal aussi bien en Premier League comme dans les compétitions européennes : «Mais nous avons perdu nos quatre capitaines : (Laurent) Koscielny, (Petr) Cech, (Aaron) Ramsey et (Nacho) Monreal. Ce sont des personnalités qui nous ont manqué cette saison pour garder un cap. Et certaines stars n’ont pas eu la bonne attitude et demandaient plus qu’elles ne donnaient. Compte tenu de tout ça, il aurait fallu davantage de temps pour réussir la transition vers le nouvel Arsenal que je souhaitais.», a rappelé l’ancien coach du PSG.

Après 25 journées de championnat, le club d’Arsenal pointe à la 10e place du classement. Sur les cinq dernières rencontres disputées par les gunners, seulement un seul match gagné, c’est dire que la crise à Arsenal n’est pas encore un mauvais, et ce malgré le départ d’Unai Emery.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *