Press "Enter" to skip to content

30e sommet de l’Union Africaine: l’autofinancement de l’UA, enfin une réalité?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 30e sommet de l’Union Africaine est prévu pour les 28 et 29 janvier prochains à Addis-Abeba. Plusieurs réformes sont l’ordre du jour dont l’épineuse question de l’autofinancement de l’UA évoqué lors de la 29e session. Les chefs d’états africains franchiront-ils enfin le pas vers cette indépendance financière ?

Le 30e sommet de l’Union Africaine fera d’ici quelques jours la une de l’actualité sur le continent africain. Les chefs d’Etats africains se réuniront à Addis-Abeba les 28 et 29 janvier prochain, une session qui sera marquée par la première sortie officielle de George Weah en tant que nouveau président du Libéria. A l’occasion de ce nouveau sommet des dirigeants africain, le président Alpha Condé de la Guinée passera le flambeau à Paul Kagamé, nouveau président en exercice de l’Union Africaine. Au-delà de l’arrivée de Paul Kagamé à la tête de l’UA, le 30e sommet de l’organisation sera marquée par l’entrée en vigueur de plusieurs réformes parmi lesquelles l’épineuse question de l’Autofinancement de l’UA. Durant son mandat à la présidence de l’Union Africaine, Alpha Condé a appelé ses homologues africains à ‘‘couper le cordon ombilical’’ avec l’Union Européenne concernant le mode de financement de l’organisation panafricaine. Pour permettre à l’organisation de s’autofinancer désormais, une taxe de 0,2% avait été proposée l’année dernière sur les importations. Les ressources générées par l’institution de cette taxe sur les importations devrait à priori permettre à l’Union Africaine de franchir le cap de l’autofinancement. Le 30e sommet sera donc marqué par l’adoption de cette grande réforme qui au demeurant ne sera pas la seule à entrer en vigueur durant la prochaine rencontre entre les dirigeants de l’UA à Addis-Abeba.

L’entrée du Maroc au CPS de l’Union Africaine

L’une des grandes décisions attendues lors du prochain sommet de l’UA sera sans doute liée à l’entrée du Maroc au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS). Composé de 15 membres, l’Afrique du Nord ne dispose qu’un siège pour siéger au Conseil de Sécurité. Ce siège habituellement occupé par l’Algérie avait manqué de peu de raviver les tensions entre marocains et algériens suite à une candidature du Royaume chérifien à ce poste. Alors qu’on s’attendait à une bataille entre les deux puissances économiques de l’Afrique de l’ouest, l’Algérie renoncera finalement à briguer l’unique fauteuil de l’Afrique du Nord au CPS de l’Union Africaine, laissant ainsi la voie libre au Maroc pour siéger au conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine.

La difficile lutte contre la corruption

Au-delà de l’autofinancement et le renouvellement du CPS de l’Union Africaine, la 30e session extraordinaire de l’UA sera principalement consacrée à la lutte contre la corruption. Le thème choisi pour ce sommet met en évidence une volonté d’aller vers le changement :

Gagner la lutte contre la corruption : un chemin durable vers la transformation de l’Afrique .

Certains dirigeants envoient déjà des signaux positifs dans cette lutte contre la corruption en Afrique, à l’instar du nouveau président angolais. Depuis son arrivée à la tête de l’Angola en août 2017, João Lourenço a fait de la lutte anti-corruption son cheval de bataille. Le nouveau président angolais ne ménage aucun effort dans cette lutte, quitte à toucher certains membres issus du clan de son prédécesseur. C’est le cas de la fille aînée de l’ex-président, la milliardaire Isabel Dos Santos destituée de la présidence du conseil d’Administration de Sonangol qu’elle présidait depuis 2016. Mais ce signal fébrile reste encore une goutte d’eau dans la mer en ce qui concerne la lutte contre la corruption en Afrique. Le 30e sommet de l’Union Africaine définira sans doute les nouvelles orientations pour cette bataille qui s’annonce sans doute comme la plus difficile pour l’UA.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.