Press "Enter" to skip to content

Cocody : un étudiant tué dans l’accident d’un car scolaire

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lundi noir pour les étudiants de l’Institut universitaire d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Ce 05 février, un car affilié au transport estudiantin pour l’Université a fini sa chute dans un ravin, faisant 1 mort et environ 7 blessés.

La série d’accidents routiers que traverse la Côte d’Ivoire a touché ce lundi des étudiants de l’Institut Universitaire d’Abidjan. Dans la matinée de ce 05 février, un car de transports affilié au transport des étudiants a fait une sortie de route dans la commune de Cocody avant de terminer sa course dans un ravin. L’accident s’est passé dans le quartier d’Angré selon les informations dont nous disposons actuellement.

Les raisons de cette sortie de route du car restent pour le moment inconnues mais les premières sources proches de l’affaire indiquent qu’un étudiant a été tué sur le coup pendant la chute du véhicule dans le ravin. On dénombrerait aussi 7 blessés dont certains se trouveraient actuellement dans un état critique. Ce énième accident de la route intervient 24h après la chute d’un véhicule personnel suite à une sortie de route sur le pont Felix Houphouët Boigny.

L’accident du dimanche a également fait un mort de race blanche dont l’identité n’a pas été d’abord révélée. Ces deux nouvelles tragédies rallongent encore plus la liste des accidents dénombrés en Côte d’Ivoire depuis le début de la nouvelle année. D’après le journaliste écrivain ivoirien André Silver Konan, le pays serait actuellement à environ 1500 accidents depuis le début de l’année 2018.

Imprudence des conducteurs, vétusté des véhicules ou mauvais état des routes, la récurrence des accidents de circulation dans la capitale ivoirienne relance les interrogations sur la sécurité routière en Côte d’Ivoire.

Que fait l’Etat ivoirien contre ces accidents routiers ?

C’est la grande question que se posent de nombreux ivoiriens actuellement face aux nombreuses tragédies routières dénombrées en Côte d’Ivoire. Les véhicules affiliés au transport en commun étant régulièrement mis en cause dans les nombreux accidents dénombrés à Abidjan, l’Etat ivoirien a décidé d’assainir le domaine du transport.

L’une des premières résolutions prises par le gouvernement ivoirien a été l’interdiction des véhicules ayant plus de cinq années affectés à l’usage du transport en commun, véhicules communément appelés Gbaka en Côte d’Ivoire. Mais cette mesure prise à l’issue d’un récent conseil des ministres n’entrera pas de sitôt en vigueur.

Pour le renouvellement du parc automobile ivoirien, le gouvernement compte également s’appuyer sur la mise en circulation de nouveaux cars dont la capacité serait de 26 places ou plus. Ces nouveaux véhicules devraient progressivement remplacer les gbakas qui assurent ordinairement le transport inter-urbain à Abidjan.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.