Press "Enter" to skip to content

Top 10 des pays les plus corrompus en Afrique en 2018

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le top 10 des pays les plus corrompus en Afrique en 2018 nous révèle les dix états ayant les plus faibles indices de perception de la corruption. Cette année, l’état le plus gangréné par la corruption sur le continent africain reste la Somalie avec un IPC qui s’élève à 9. La Somalie occupe par ailleurs la dernière place du classement mondial des nations les plus affectées par la corruption.

Dans le top 10 des pays les plus corrompus en Afrique en 2018, une seule nation de la sous-région ouest africaine. Et certains pays corrompus d’Afrique de l’ouest se retrouvent dans le top vingt des états les plus gangrenés par le phénomène de corruption. Selon l’ONG Transparency International, le plus mauvais exemple du continent africain en termes de lutte contre la corruption reste la Somalie. Classé aussi parmi les états les plus pauvres du continent, la Somalie peine à remporter son combat pour l’instauration de la bonne gouvernance. Avec les ravages causés par la guerre, il devient de plus en plus difficile d’instaurer un état de droit dans ce pays, un critère essentiel pour améliorer l’indice de perception de corruption. Aussi ravagé par plusieurs années de guerre, le Soudan du Sud figure dans le top 10 des pays les plus corrompus en Afrique en 2018. L’Indice de Perception de Corruption du Soudan du Sud est actuellement estimé à 12. Rappelons que le Soudan du Sud occupe la 179e place dans le classement des 100 états les plus corrompus au monde. Malgré un PIB en hausse, le Soudan peine à gagner son pari contre la corruption. Classé 175e sur 180 états au classement mondial, le Soudan est le troisième pays africain le plus gangréné par la corruption. Malgré son titre de première puissance économique, le Nigéria est loin d’être un exemple dans la lutte contre la corruption. La République fédérale de 186 millions d’habitants est classée parmi les 20 pays les plus corrompus sur le continent. L’Indice de Perception de la Corruption dans cet état s’établit cette année autour de 27 selon l’ONG Transparency International. Mais le Nigéria peut toutefois se vanter d’être absent du top dix des états africains les plus touchés par la corruption cette année. En revanche, l’Angola, classé parmi les dix premières puissances économiques du continent africain, est lui cité dans le top 10 des pays les plus corrompus en Afrique en 2018, à la septième avec un IPC qui s’établit à 19. En plus de l’Angola, le Tchad et la République du Congo figurent dans ce top dix, en plus d’être cités dans le classement des pays les plus corrompus en Afrique centrale.

Les 10 pays africains les plus corrompus

• 1er Somalie (Indice de perception de corruption 9)
• 2e Soudan du Sud (Indice de perception de corruption 12)
• 3e Soudan (Indice de perception de corruption 16)
• 4e Libye (Indice de perception de corruption 17)
• 5e Guinée-Bissau (Indice de perception de corruption 17)
• 6e Guinée-Equatoriale (Indice de perception de corruption 17)
• 7e Angola (Indice de perception de corruption 19)
• 8e Erythrée (Indice de perception de corruption 20)
• 9e Tchad (Indice de perception de corruption 20)
• 10e Congo (Indice de perception de corruption 21).
Plus l’indice de perception de la corruption est bas, plus le niveau de corruption semble élevé dans le pays concerné. Avec un IPC qui s’établit à 9, la Somalie occupe la 180e place au niveau mondial. Considérée comme l’un des pays les plus corrompus de la sous-région ouest africaine, la Guinée est également absente du classement des dix nations africaines les plus touchées par ce phénomène.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.