Press "Enter" to skip to content

Affaire Khashoggi : l’Allemagne suspend ses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’affaire Khashoggi continue toujours de susciter des réactions d’indignations à travers le monde. Après plusieurs jours de pressions exercées par la Communauté Internationale, notamment les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite a finalement avoué que le journaliste a trouvé la mort dans son ambassade située à Istanbul. Mais à jour, le mystère plane toujours autour des circonstances du décès du journaliste. Face à cette confusion, l’Allemagne a décidé de suspendre provisoirement ses ventes d’arme au Royaume saoudien de plus en plus isolé sur la scène diplomatique.

L’affaire Khashoggi a pris un nouveau tournant depuis quelques jours suite à un communiqué officiel du Royaume d’Arabie Saoudite confirmant la mort du journaliste. Aperçu pour la dernière fois au consulat du Royaume dans la ville d’Istanbul, le journaliste n’avait plus donné signe de vie depuis le 02 octobre dernier. Face aux pressions internationales, le Royaume a finalement cédé en début de semaine en confirmant la mort de Jamal Khashoggi dans son ambassade. Mais l’Arabie Saoudite n’a toujours pas donné d’explications officielles sur les circonstances de la mort du journaliste. Mais 18 personnes ont déjà été interpellées dans le cadre de l’enquête sur la mort du journaliste dans l’ambassade saoudienne à Istanbul. Les réactions de condamnation se sont multipliées à travers le monde. Après les Etats-Unis, l’un des principaux alliés du Royaume, l’Allemagne est aussi montée au créneau pour dénoncer la disparition du journaliste saoudien le 2 octobre dernier. En réponse à cette grave atteinte à la liberté d’expression des journalistes, Angela Merkel a annoncé dimanche la suspension provisoire des ventes d’armes au Royaume d’Arabie Saoudite : « Nous condamnons résolument cet acte. Quant aux exportations d’armes, on ne peut pas y procéder dans les circonstances actuelles», a déclaré le 21 octobre dans un communiqué la chancelière allemande. Angela Merkel a par ailleurs appelé le régime saoudien à jouer franc jeu dans l’affaire Khashoggi : «Nous attendons de la transparence de la part de l’Arabie saoudite sur les circonstances de son décès. Les informations disponibles sur les événements survenus au consulat à Istanbul sont insuffisantes… Il est urgent pour les autorités saoudiennes de clarifier ce qui s’est passé. Nous sommes loin d’avoir tiré cette affaire au clair, et les responsables devront rendre des comptes», a fait savoir la chancelière allemande.

Bientôt la vérité dans l’affaire Khashoggi ?

Directement concerné par l’affaire Khashoggi, Ankara n’a pas mis du temps à réagir à la disparition du journaliste dans le consulat saoudien à Istanbul le 02 octobre dernier. Reccep Tayyip Erdogan a promis pour sa part que ‘‘toute la vérité’’ de cet acte qu’il qualifie ‘‘d’assassinat’’ sera bientôt connue. Le Royaume d’Arabie Saoudite joue plus que jamais sa crédibilité sur la scène internationale dans l’affaire Khashoggi. Même son principal allié, à savoir les Etats-Unis, est monté au créneau pour dénoncer les mensonges du Royaume qui est aujourd’hui suspecté d’avoir voulu dissimuler la vérité sur la disparition du journaliste le 02 octobre dernier au consul d’Istanbul : «Il y a manifestement eu tromperie et mensonges. Leurs histoires partent dans tous les sens», a souligné Donald Trump. Selon le régime saoudien, Jamal Khashoggi serait mort suite à une rixe avec des saoudiens au sein du consul, une version que la Communauté Internationale a pour l’instant du mal à croire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.