Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : 75 victimes dans l’accident d’un car de transport

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’accident d’un car de transport ce lundi en Côte d’Ivoire a fait 75 victimes. Les circonstances du drame restent pour l’instant inconnues. Les blessés ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers avant d’être évacués d’urgence au CHR de la ville de Yamoussoukro.

Un accident du car de transport impliquant la compagnie CTE en Côte d’Ivoire a fait au moins 75 victimes selon un communiqué officiel du Groupement des sapeurs-pompiers militaires ce lundi. Selon les premières informations dont nous disposons, le drame serait survenu aux alentours de 12h30 sur la voix de l’autoroute du nord. D’après les premiers témoignages, le car de transport s’est renversé en pleine circulation ce lundi 10 décembre à proximité de la localité de Foundi. Parmi les 75 victimes annoncées, on dénombre un mort. Les blessés ont été transportés d’urgence au Centre Hospitalier Régional de la ville de Yamoussoukro pour une prise en charge médicale.

Le communiqué du GSPM après l’accident nous donne quelque détails sur le drame survenu ce lundi en Côte d’Ivoire : «Lundi 10 décembre 2018, 12h33: alerte pour accident de circulation autoroute du nord, voie sud, PK 223 hauteur village FOUNDI. Il s’agit d’un car de transport de la société CTE, qui se renverse en pleine chaussée. Bilan définitif: 75 victimes dont 01 décès certain. Victimes évacuées au CHR Yakro par la 5eme compagnie, le SAMU et ambulance du CHR. ODG, VSR51, AL51, VSU55, VLI51, pompes funèbres, GENDARMERIE sur les lieux ».

Les accidents de circulation sont régulièrement fréquents en Côte d’Ivoire. Il y’a de cela quelques jours, un comédien ivoirien connu sous le nom de Bulldozer a brutalement perdu la vie suite à l’imprudence d’un conducteur de poids lourd. L’imprudence des conducteurs au volant est une bien triste réalité qui endeuille de plus en plus de famille. Pour réduire le taux d’accidents de la circulation, certains préconisent un durcissement des procédures de délivrances des permis de conduire. Rappelons que la majorité des accidents survenus en plein milieu de la circulation sont le fait des conducteurs de véhicules de transports en communs. Dans la capitale ivoirienne, ces véhicules communément appelés gbaka desservent plusieurs communes.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.