Press "Enter" to skip to content

Vavoua: bagarre entre le maire Kalou et les syndicats de transporteurs

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ville située dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire, Vavoua a été ce jour le théâtre d’une bagarre opposant le maire Bonaventure Kalou aux syndicats de transporteurs. Depuis deux jours, les syndicalistes empêchent les agents de la municipalité de vaquer à leur travail, au motif que les agents de la mairie tenteraient de mettre la main sur une ligne qu’ils exploitent en soutirant de l’argent aux conducteurs.

Diffusée sur la toile ce mardi 19 mars, la vidéo de la bagarre qui a opposé le maire Bonaventure Kalou à des syndicats de transport a suscité l’indignation de nombreux internautes ivoiriens. L’ancien footballeur ivoirien élu en octobre dernier à la tête de la mairie de sa localité natale a eu des échanges moins cordiaux avec certains syndicalistes du milieu des transports en Côte d’Ivoire.

Communément appelés ‘‘gnambros’’ dans le langage ivoirien, ces individus qui collectent de l’argent auprès des transporteurs pour le compte des syndicats, empêchent depuis deux jours, les agents de la mairie de Vavoua, de vaquer à leurs occupations : «depuis deux jours les syndicats empêchent mes agents de travailler, vandalisant le matériel. Trop c’est toujours trop.», a déclaré le maire Bonaventure Kalou dans une vidéo postée ce mardi sur la toile.

Que ce soit à Abidjan ou à l’intérieur du pays, les syndicats de transporteurs déploient quotidiennement des hommes sur les routes au nom d’une rançon versée par les conducteurs de véhicules de transport. Les agents de la mairie de Vavoua ont donc été empêchés par ces derniers d’aller à leur travail de collecte de fonds.

Pour trouver une solution à ce problème, le maire Kalou Bonaventure est passé par la voie de la négociation, en dépêchant des émissaires chez les syndicalistes, mais sans succès. Ces derniers ont royalement ignoré la main tendue par le premier magistrat de la localité, continuant toujours d’empêcher les agents de la mairie de Vavoua de vaquer à leurs occupations.

Le maire de la commune située dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire s’est donc rendu lui-même sur les lieux pour mettre en garde les syndicalistes. Mais le manque de courtoisie d’un syndicaliste pendant les discussions a poussé le maire à sortir de ses retranchements et à adopter un ton beaucoup plus ferme.

Il s’en est fallu de peu que la situation dégénère entre maire et ses interlocuteurs syndicalistes, n’eut été l’intervention des agents de la police municipale présents sur les lieux.

Le syndicalisme dans le milieu du transport est un secteur difficile à réformer, car, pour la défense de leurs intérêts personnels, les syndicats refusent de se fédérer pour former une seule entité.
Mais l’Etat de Côte d’Ivoire gagnerait très certainement à assainir le milieu du syndicat dans le domaine du transport en commun.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.