Press "Enter" to skip to content

La douane ivoirienne saisit 36 000 téléphones d’une valeur d’un milliard FCFA

La douane ivoirienne vient de réaliser un immense coup de filet dans la lutte contre l’entrée frauduleuse des marchandises en Côte d’Ivoire. Selon un communiqué dévoilé ce mardi, les agents du GIRA, le Groupement d’Intervention et de Recherche d’Abidjan ont mis la main sur 2439 cartons de téléphones que des commerçants tentaient de faire entrer frauduleusement sur le sol ivoirien. Le montant du butin intercepté s’élève à plus d’un milliard de Franc Cfa.

La douane ivoirienne a annoncé ce mardi avoir mis la main sur 35 880 téléphones de dernière génération que des vendeurs tentaient de faire entrer en Côte d’Ivoire sans s’acquitter des frais de douane. Tous les détails de cette opération de grand envergure menés par les agents du GIRA, le Groupement d’Intervention et de Recherche d’Abidjan, n’ont pas été dévoilés. En revanche, la douane ivoirienne confirme la saisie de 2439 cartons de téléphones portables qui contenaient en tout près de 36 000 smartphones de différentes marques. Le montant des 35 880 appareils interceptés par les douaniers ivoiriens s’élève à plus d’un milliard de francs Cfa, 1 milliard 422 millions 086 622 F CFA plus exactement.

L’enquête suit toujours son cours malgré l’importante saisie effectuée, car les propriétaires et différentes personnes impliquées dans cette tentative de fraude douanière sont encore dans la nature. Une enquête est donc ouverte en vue de mettre la main sur les responsables. Outre les téléphones saisis, la douane ivoirienne a également mis la main sur plusieurs marchandises de contrebande. L’entrée frauduleuse des marchandises est une pratique à laquelle recourent encore de nombreux commerçants malheureusement.

Pour éviter de payer les frais de douane, certains commerçants optent pour l’entrée frauduleuse de leurs marchandises sur le sol ivoirien, ce qui leur garantit une marge bénéficiaire beaucoup plus importante lors des ventes. Selon les estimations faites par les services de douane ivoirienne, les droits et différentes taxes des 35 880 smartphones saisis s’élevaient à 461. 893. 735 FCFA, un montant qui représente environ le tiers de la valeur totale de la marchandise saisie dont le montant est estimé 1 milliard 422 millions de Francs Cfa. Pour l’heure, on ignore tout de la provenance de ces 2439 cartons d’appareils téléphoniques.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.