Press "Enter" to skip to content

Réseaux sociaux : Alain Lobognon s’explique sur ses réponses indécentes

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Très actif sur les réseaux sociaux, l’ancien ministre Alain Lobognon reçoit régulièrement des commentaires inappropriés en retour, suite à ses prises de position sur certains sujets d’actualité en Côte d’Ivoire. En retour, l’ancien ministre ne manque pas de répondre souvent de manière indécente à certains détracteurs qui le couvrent d’injures et de menaces dans leurs commentaires. Ce lundi 2 septembre, le député de Fresco a tenu à faire une mise au point sur ces réponses souvent cinglantes susceptibles de choquer certains de ces admirateurs.

Alain Lobognon dénonce depuis des lustres la mainmise du gouvernement sur l’espace audiovisuel ivoirien. Dans de nombreuses publications sur la toile, l’ancien ministre des sports appelait à la libéralisation de l’espace audiovisuel, affirmant que la RTI, la chaîne nationale, serait devenu un outil de propagande uniquement à la solde du pouvoir en place.

C’est donc à travers les réseaux sociaux que l’ancien ministre des sports dévoile régulièrement ses actualités et autres informations relatives à la vie de son parti politique, le MVCI. Mais bien souvent, les réactions en commentaires aux sorties de l’ancien ministre sont loin d’être amicales. Les détracteurs d’Alain Lobognon ne manquent pas de le couvrir d’injures sur certains sujets qu’il évoque sur les réseaux sociaux. Et dans bien des cas, le député de Fresco se range dans la logique de la réponse du berger à la bergère.

Ces réponses de l’ancien ministre que l’on pourrait qualifier d’indécents à certains égards, l’exposent souvent à de nouvelles critiques. Ce lundi, Alain Lobognon a fait une mise au point sur les réponses parfois disproportionnés qu’il pourrait tenir à l’égard de ses détracteurs sur les réseaux sociaux.

La mise au point de Lobognon

«Chers tous,
Vous êtes nombreux à vous interroger suite à certaines réactions sur mes publications.
Il importe de relever que ma page n’est pas une déchèterie pour les goujats qui pullulent dans les rangs du Rhdp, et qui n’ont que des injures comme base de formation politique. Voici plusieurs mois que j’appelle au débat contradictoire en Côte d’Ivoire.

Hélas, ceux qui ont monopolisé les instruments publics d’information en Côte d’Ivoire, non contents de s’entendre parler seuls sur les antennes de la RTI, ont fabriqué une bande de goujats chargés d’insulter les opposants sur les réseaux sociaux et de polluer nos publications. Leur signature? Insulter. Déverser des insanités. Faire une capture d’écran. Et passer au guichet.
Il faut quelques fois, leur rappeler que nous avons le bon bâton pour frapper ce serpent qui détruit à petits feux la Jeunesse de Côte d’Ivoire. Rien de plus.
Que Dieu préserve la Côte d’Ivoire».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.