Press "Enter" to skip to content

Marche des évêques annulée : Doumbia Major recadre Bonaventure Kalou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’annulation de la marche des évêques catholiques en Côte d’Ivoire a suscité diverses réactions. Kalou Bonaventure, ancien footballeur aujourd’hui devenu maire de la commune de Vavoua, n’a pas manqué de faire part de son indignation après l’annulation de cette manifestation pacifique. La réaction du maire a visiblement mis en colère Doumbia Major.

“Dites à Kalou Bonaventure qu’en effet c’est en cela qu’aller à l’école est une bonne chose et que c’est en cela que les semi-analphabètes comme lui sont un danger pour eux-mêmes et pour la société.
S’il était allé suffisamment à l’école, il comprendrait que marcher pour exprimer une opinion politique est un droit constitutionnel, mais c’est un droit que la constitution elle-même interdit aux groupes organisés sur la base religieuse, sur la base raciale et sur la base ethnique.
Toutes les associations de la société civile, ONG , syndicats et partis politique peuvent organiser des marches pour exprimer leurs opinions politiques et lire des motions politiques à la fin de leurs marches ou Sit-In, mais les groupes ethniques, religieux et raciaux n’ont pas ce droit. Ils ne peuvent pas faire de la politique et avoir des activités politiques. C’est l’article 13 de notre constitution qui le dit”.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.