Press "Enter" to skip to content

Fermeture des frontières en Côte d’Ivoire : des maliens et burkinabè arrêtés et refoulés

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fermeture des frontières en Côte d’Ivoire figure parmi les principales mesures prises par l’exécutif ivoirien dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Le dispositif sécuritaire mis en place a permis d’appréhender près d’une vingtaine de ressortissants étrangers qui essaient d’entrer clandestinement sur le territoire ivoirien.

La fermeture des frontières en Côte d’Ivoire a de nombreux impacts sur l’activité économique du pays. En attendant que cette mesure soit officiellement levée, les forces de sécurité ivoirienne observent la plus grande prudence dans la surveillance des différentes voies d’accès terrestres au pays.

Cette vigilance des forces de l’ordre a permis de refouler aux frontières ivoiriennes une vingtaine de ressortissants étrangers qui tentaient de contourner la mesure de fermeture décrétée par le gouvernement. Ces individus se déplaçaient à moto, pour éviter visiblement d’attirer l’attention et d’être pris par les forces de l’ordre.

Mais le dispositif sécuritaire mis en place après la fermeture des frontières en Côte d’Ivoire permettra de déjouer cette tentative d’entrée clandestine sur le territoire ivoirien. Les individus appréhendés par la police ont été refoulés par la suite dans les pays d’origines. Il s’agit principalement de ressortissants maliens et burkinabè selon le communiqué des forces de police :

«COVID 19 :
Frontière ivoirienne : Ce week end , le dispositif sécuritaire mis en place à la frontière ivoiro-malienne par le Commissaire de Police BAMBA MIANTOMA, conjointement avec les autres forces, a saisi 07 motos en provenance de Zegoua/Mali.
Les conducteurs tous de nationalité malienne ont été refoulés dans leur pays d’origine.

Côté Laleraba, frontière ivoiro-burkinabé, une moto saisie et 12 personnes refoulées pour contournement.», rapporte ce mercredi Police Secours.

Il y’a quelques jours, des individus tentaient également de contourner les mesures d’isolement d’Abidjan dans le cadre de la lutte contre le coronavirus en Côte d’Ivoire. Une fois encore, le dispositif sécuritaire ivoirien a montré son efficacité.

Selon une information de la police, environ 300 personnes ont été interpellées pour violation des mesures d’isolement de la capitale économique ivoirienne.

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.