Press "Enter" to skip to content

Le footballeur burundais Faty Papy meurt d’une crise cardiaque avant la CAN 2019

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sélection burundaise est en deuil. Ce petit poucet du continent africain qui avait créé la surprise en éliminant le Gabon aux éliminatoires de la CAN 2019 vient de perdre l’un des joueurs. Le milieu de terrain Faty Papy, international burundais qui a évolué Turquie, est décédé jeudi soir après une crise cardiaque en plein match.

Le footballeur international burundais Faty Papy est décédé jeudi soir sur un terrain de foot, après une crise cardiaque. Agé de 28 ans, le milieu de terrain qui s’apprêtait à disputer la CAN 2019 avec le Burundi évoluait avec le Malanti Chiefs FC dans le championnat du Swaziland. C’est d’ailleurs à l’occasion d’un match de championnat que l’international burundais a rendu l’âme. Selon les témoignages recueillis, Faty Papy s’est écroulé en plein match jeudi après seulement un quart d’heure de jeu.

Le footballeur a par la suite été transporté d’urgence à l’hôpital, mais les médecins ne pourront que constater le décès du joueur. Considéré comme l’un des principaux artisans dans la qualification du Burundi à la Coupe d’Afrique des Nations 2019, le joueur du Malanti Chiefs FC souffrait depuis des années d’un problème cardiaque. Les médecins avaient alors recommandé au joueur de se faire opérer, une opération qui, même en cas de réussite, le priverait de la suite de sa carrière en tant que joueur.

Mais Faty Papy s’est manifestement opposé à l’option de l’opération, puisqu’il a continué à jouer. Son ancien club, le Bidvest Wits d’Afrique du Sud, a été contraint de résilier son contrat, puisque l’international burundais refusait de se faire opéré. Arrivé à Bidvest Wits en 2012, le footballeur et son club se sont officiellement séparés l’année dernière, avant qu’il ne soit sollicité par le Malanti Chiefs FC dans le championnat du Swaziland.

Le décès de Faty Papy est un coup dur pour la sélection du Burundi qui disputera sa première Coupe d’Afrique des Nations cette année en Egypte. L’international burundais était l’un des principaux artisans de cette qualification lors des éliminatoires de la CAN 2019. Convoqué pour la première fois en équipe nationale depuis 2008, il était l’un des joueurs les plus capés de la sélection burundaise.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.