Press "Enter" to skip to content

La première puissance économique d’Afrique en 2019 reste le Nigéria

Le titre de première puissance économique d’Afrique en 2019 revient de nouveau à la République fédérale du Nigéria. Selon les informations transmises par la Banque mondiale, le Pib de l’économie nigériane connaît une croissance annuelle de l’ordre de 2,3% cette année. D’après les estimations de l’institution monétaire mondiale, le produit intérieur brut nigérian pourrait franchir le seuil des 500 milliards de dollars en 2020.

Le Nigéria reste la première puissance économique d’Afrique pour l’année 2019, si l’on se fie au classement Pib des 50 pays les plus riches d’Afrique. Malgré un contexte économique assez mitigé sur le plan mondial, la République fédérale tire toujours son épingle du jeu, grâce à sa première ressource, à savoir le pétrole. Pour l’année 2019, plusieurs hommes riches du Nigéria ont vu leur fortune grimper dans le classement des africains les plus riches établi par le média américain Forbes.

Parmi les 20 premières puissances économiques d’Afrique, la République fédérale reste le seul état à avoir dépassé la barre des 400 milliards de dollars en produit intérieur brut. Le PIB du Nigéria en 2019 s’élève à 447,01 milliards de dollars, selon les estimations de la Banque mondiale.

Les chiffres du FMI ne sont pas loin des estimations de la Banque mondiale puisque l’institution de Bretton woods révèle que le produit intérieur brut nigérian s’établit cette année à 445 milliards de dollars. Quoi qu’il en soit, le Nigérian reste la première puissance économique d’Afrique en 2019, et de loin devant ses concurrents, à savoir l’Afrique du Sud, l’Egypte ou encore l’Algérie.

C’est donc sans surprise que la première place du top 10 des pays les plus riches en Afrique de l’ouest est toujours occupée par la République fédérale. Pour info, la République fédérale demeure le seul pays africain présent dans le classement des 30 pays les plus riches du monde. D’après les données de la Banque mondiale, les services représentent le secteur d’activité le plus dynamique en République fédérale.

A lui tout seul, le secteur des services couvre 51,8% des emplois générés par la première puissance économique d’Afrique en 2019. Selon les perspectives de croissance de la Banque mondiale, le mastodonte du continent africain passera à 504 milliards de dollars l’année prochaine en termes de production de richesse.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.