CPI – Laurent Gbagbo en Belgique : le FPI appelle à la retenue jusqu’à l’acquittement définitif

cpi-laurent gbagbo acquitté

Acquitté le 15 janvier dernier par les juges de la première chambre, Laurent Gbagbo reste pour l’instant en Belgique, suite à une décision prise à l’unanimité par les juges de la chambre d’appel. En attendant l’acquittement définitif de l’ancien président et de son filleul Charles Blé Goudé, le Front Populaire Ivoirien a appelé ses partisans à éviter toute manifestation sur le territoire belge.

L’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé par les juges de la première chambre à la CPI a suscité l’immense joie des partisans de l’ancien régime. Cependant, leur leader n’est pas encore totalement tiré d’affaire puisque les juges de la chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale n’ont décidé que de sa remise en liberté sous condition. La bonne nouvelle pour Laurent Gbagbo est qu’il n’est plus sur le territoire néerlandais, mais désormais en Belgique, étant donné que ce pays a donné son accord pour l’accueillir dans le cadre de sa libération conditionnelle.

En attendant que les audiences reprennent pour que le CPI statue ou non sur l’acquittement définitif de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, le Front populaire ivoirien a lancé un appel à ses militants de la diaspora, en l’occurrence ceux qui résident dans le royaume belge. Dans son communiqué officiel, le secrétaire général du Parti Assoa Adou a invité «militants, militantes, sympathisants ainsi qu’à toute la diaspora ivoirienne et africaine, jusqu’à ce que la chambre d’Appel se prononce définitivement sur l’affaire pendante devant elle, de s’abstenir de manifester, d’une manière ou d’une autre, sur le territoire du Royaume de Belgique qui a accepté de recevoir le président Laurent Gbagbo.».

Concernant l’acquittement définitif de l’ancien président ivoirien, tout dépendra de la décision de la Procureure de la CPI. Si celle-ci décide d’interjeter appel concernant la décision d’acquittement prononcée par les juges de la première chambre, cela devrait donner lieu à la poursuite du procès à et de nouvelles audiences. Dans l’éventualité où la Procureure de la CPI décidait de ne pas interjeter appel, les charges contre l’ancien dirigeant ivoirien devraient être définitivement abandonnées, ce qui lui permettrait de regagner quand il le voudra son pays.

Communiqué intégral du secrétaire général du FPI

« Le Front Populaire Ivoirien prend note de cette décision et félicite les équipes de défense du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé pour la qualité du travail abattu.
Le Front populaire ivoirien salue le courage, l’engagement et la détermination des militantes, militants et sympathisants dans cette épreuve qui dure depuis huit ans.

Le Front Populaire Ivoirien demande, cependant, aux militants, militantes, sympathisants ainsi qu’à toute la diaspora ivoirienne et africaine, jusqu’à ce que la chambre d’Appel se prononce définitivement sur l’affaire pendante devant elle, de s’abstenir de manifester, d’une manière ou d’une autre, sur le territoire du Royaume de Belgique qui a accepté de recevoir le président Laurent Gbagbo.

Le Front Populaire Ivoirien invite ses militantes, militants et sympathisants à garder le cap, dans la sérénité et la confiance jusqu’à la victoire finale.».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *