Press "Enter" to skip to content

Meeting des mouvements proches de Guillaume Soro à place Laurent Gbagbo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume Soro a décidé de suivre son propre chemin en dehors de la voie toute tracée proposée par le parti unifié RHDP. Il y’a environ une dizaine de jours, les mouvements de soutien à l’ancien président de l’Assemblée Nationale avaient donné rendez-vous à leurs militants dans la commune de Koumassi, une manifestation qui sera finalement reportée et décalée dans la commune de Port-Bouët, à la place Laurent Gbagbo.

Les mouvements proches de Guillaume Soro donnent rendez-vous à leurs partisans dans la commune de Port-Bouët. Après la manifestation annulée à Koumassi, le MVCI, le RACI et autres soutiens de l’ex-Pan, avaient invité leurs partisans à rester à l’écoute pour de nouvelles instructions à venir. Si le meeting est toujours maintenu, elle aura lieu en revanche dans une autre commune, selon un communiqué dévoilé ce mercredi par le MVCI :

«Après l’empêchement du meeting de Koumassi par le régime RHDP, la caravane des libertés et des droits fait escale ce 17 aout 2019 à Port-bouet, Place Laurent GBAGBO. Rendez-vous est donné à tous les démocrates et patriotes sincères, en particulier les militantes et militants du MVCI à Port-bouet. Au demeurant, une conférence de presse sera animée ce jeudi 15 août 2019 à 11h00 au siège du Parti, par le Vice-Président chargé des affaires juridiques et des droits de l’homme».

Au menu de cette rencontre avec leurs partisans, plusieurs sujets d’actualité qui ont récemment défrayé la chronique en Côte d’Ivoire, en l’occurrence la gratuité de la Carte Nationale d’identité. L’ancien ministre des sports, par ailleurs vice-président du MVCI, avait déposé un amendement à l’Assemblée Nationale, demandant au gouvernement de supporter dans son budget les frais de confection de la nouvelle carte nationale d’identité ivoirienne.

Mais le parlement ivoirien majoritairement dominé par le RHDP a fait barrage à l’amendement, instituant la somme de 5000 francs Cfa comme coût d’établissement du document administratif. Les mouvements proches de Guillaume Soro envisagent aussi de se pencher sur la question de la réforme de la commission électorale, durant le meeting qui aura lieu le 17 août dans la commune de Port-Bouët, à la place Laurent Gbagbo.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.