Press "Enter" to skip to content

Guillaume Soro : homme politique ivoirien

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume Kigbafori Soro est depuis quelques années classé parmi les hommes politiques ivoiriens sur les plus influents. Après avoir occupé plusieurs fauteuils ministériels, il a été propulsé à la tête du parlement ivoirien il y’a 8 ans, un poste qu’il quittera en 2019 après son divorce avec le Rhdp de Ouattara Alassane.

Né le 8 mai 1972 dans la sous-préfecture de Diawala, dans le nord de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est l’un des grands acteurs de la crise politico-militaire que le pays a connue en 2002. D’abord ministre de la communication, l’ancien secrétaire général de la Fesci occupera le poste de premier ministre de Côte d’Ivoire sous la présidence de Laurent Gbagbo. En 2010, il sera reconduit dans ses fonctions de premier ministre ivoirien par Ouattara Alassane, déclaré vainqueur de la présidentielle d’octobre 2010 par la CEI.

Guillaume Soro jouera à nouveau un rôle majeur dans le dénouement de la crise post-électorale ivoirienne. Dès l’accession de Ouattara aux affaires, plus précisément après l’arrestation de Laurent Gbagbo, Guillaume Soro est propulsé à la présidence de l’Assemblée Nationale ivoirienne de Côte d’Ivoire. Après de nombreuses années de collaboration avec l’actuel régime, Guillaume Soro décide de suivre sa propre destinée. Pressé de faire un choix pour ou contre le Rhdp, l’homme d’état ivoirien choisira de ne pas adhérer à la coalition mise en place par Ouattara Alassane.

De ce fait, il rendra sa démission de la présidence de l’Assemblée Nationale ivoirienne le 8 février 2019. Outre la présidence de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro a également perdu son poste de Vice-président de l’Afp, l’Association regroupant les parlementaires de la francophonie. Après son divorce avec le Rhdp, l’homme d’état est soupçonné par ses détracteurs de préparer une candidature pour 2020.

Pour l’heure, aucune annonce officielle de l’ancien chef du parlement ivoirien sur cette supposée candidature à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Mais le RACI, mouvement politique proche de l’ex-pan, a d’ores et déjà annoncé les couleurs pour 2020, puisque le parti a récemment annoncé que Guillaume Soro serait bel et bien leur candidat pour l’échéance de 2020.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.