Press "Enter" to skip to content

Affaire Gbagbo CPI: appel de Fatou Bensouda, Assoa Adou dénonce un acharnement

Assoa Adou n’a pas mis du temps à réagir à la décision d’appel rendue ce lundi par Fatou Bensouda, dans l’affaire Gbagbo à la CPI. Pour le secrétaire général de l’aile dissidente du front populaire ivoirien, l’ancien président ivoirien, acquitté en janvier dernier, serait victime d’un acharnement du Procureur de la Cour Pénale Internationale.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE RELATIF À L’APPEL DE LA PROCUREURE DE LA CPI DE LA DÉCISION D’ACQUITTEMENT DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO ET DU MINISTRE CHARLES BLÉ GOUDÉ

Nous venons d’apprendre ce lundi 16 septembre 2019 que la Procureur Fatou Bensouda a décidé de faire appel de la décision d’acquittement du président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé.

Les observateurs attentifs qui ont suivi ce procès depuis 8 ans savent que depuis le début, la Procureur n’a jamais fait reposer sa démarche sur des principes de justice, mais sur de la politique. La preuve, depuis 8 ans, Mme Fatou Bensouda ne s’acharne que sur le Camp Gbagbo alors que toutes les victimes de Duekoué, Guiglo, Toulepleu, Bangolo et bien d’autres continuent de réclamer un procès pour leurs bourreaux sans que cela n’émeuve Mme Bensouda. Cela montre à suffisance qu’il s’agit plus d’une démarche politique que juridique visant à éloigner le Président Laurent Gbagbo de son pays.

Nous, nous sommes des politiques. Mme Bensouda ayant décidé d’assumer un rôle politique, nous allons donc nous employer à lui donner la réponse politique qui convient à cet acharnement.

En tout état de cause, nous sommes sereins et confiants pour la suite des événements dans la mesure où l’innocence du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé a été établie et reconnue par la chambre de première instance. Il n’y a donc pas de raison que le droit ne soit pas dit par les juges de la chambre d’appel.

C’est pourquoi le peuple de Côte d’Ivoire, déjà engagé dans la dynamique de Paix et de réconciliation doit demeurer calme et confiant pour le retour du Président Laurent Gbagbo.

Fait à Abidjan, le 16 septembre 2019
Pour le FPI
Le Secrétaire Général
Dr Assoa Adou

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.