Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire: l’opposition parlementaire exige la libération des 5 députés pro-Soro arrêtés

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La journée du 23 décembre a été marquée par de vives tensions entre plusieurs proches de Guillaume Soro et les forces de l’ordre. Après le retour avorté de l’ancien chef du parlement ivoirien, plusieurs élus de l’opposition, notamment des proches de l’ex-Pan, ont été interpellés le lundi. Dans une déclaration officielle, l’opposition parlementaire réunissant les élus Pdci, Vox Populi et Rassemblement, a exigé la libération immédiate des élus pro-Soro arrêtés le 23 décembre à Abidjan.

DECLARATION DES GROUPES PARLEMENTAIRES PDCI-RDA, RASSEMBLEMENT ET VOX POPULI RELATIVE AUX ARRESTATIONS DANS LE CADRE DE L’ACCUEIL DE MONSIEUR GUILLAUME KIGBAFORI SORO, DEPUTE A L’ASSEMBLEE NATIONALE DE CÔTE D’IVOIRE ET PRESIDENT DE “GENERATIONS ET PEUPLES SOLIDAIRES” (GPS)

LES FAITS

Après six (6) mois d’absence du pays, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Député à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et Président du mouvement citoyen “Générations et Peuples Solidaires” (GPS) a annoncé son retour prévu pour le Lundi 23 décembre 2019. En prélude à cet événement que ses partisans ont voulu populaire et festif, les partis politiques, mouvements et associations proches de Monsieur Guillaume SORO ont mobilisé leurs militants et sympathisants.

Ce lundi 23 Décembre, alors que l’on s’attendait à des scènes de liesse populaire à la dimension de l’ancien président de l’Assemblée nationale, le régime d’Alassane OUATTARA a d’abord troublé la quiétude des Abidjanais en déployant un dispositif sécuritaire digne d’une scène de guerre. Selon un document reçu par les organisateurs de l’accueil, ce dispositif inédit mis en place avait pour missions notamment d’empêcher tout regroupement de foule sur tout l’itinéraire de l’aéroport FHB et empêcher également tout attroupement de personnes sur le tronçon aéroport jusqu’au domicile de Monsieur SORO. Dans le cadre de l’exécution de cette mission dite de sécurisation de l’accueil, l’opinion nationale a été témoins notamment via les réseaux sociaux de scènes d’une barbarie excessive devant et à l’intérieur du siège de GPS sis à la Riviera Golf: femmes gazées, jeunes bastonnés et téléphones arrachés, portes fracassées et matériels informatique emportés.

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, RASSEMBLEMENT ET VOX POPULI notent également l’arrestation et l’inculpation de personnalités politiques dont les cinq Députés suivants:
1. Monsieur Alain Lobognon Agniman Michel, Député de Fresco
2. Monsieur SORO Kaniguy Mamadou, Député de Sirasso,
3. Monsieur YAO Soumaïla, Député de Tankéssé,
4. Monsieur Loukimane Camara, Député de Bouna,
5. Monsieur Kando Soumahoro, Député de Biankouma.

Par ailleurs, les groupes parlementaires de l’opposition ont appris avec étonnement le détournement de l’avion transportant le Député Guillaume Kigbafori SORO vers l’aéroport d’Accra au Ghana, alors qu’il était attendu par ses nombreux partisans à Abidjan le Lundi 23 Décembre 2019 à 13 heures.
Les groupes parlementaires de l’opposition ont aussi appris avec surprise, quelques heures après le détournement du vol du Député SORO Guillaume, que celui-ci fait désormais l’objet d’un mandat d’arrêt international pour “tentatives d’attentat à l’autorité de l’Etat, détournement de deniers publics portant sur la somme d’un milliard cinq cent millions Francs CFA”; ce qui ouvre, pour lui, la voie à l’exil forcé.

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, RASSEMBLEMENT et VOX POPULI condamnent avec la dernière énergie cette enième violation de l’humilité parlementaire des Députés en Côte d’Ivoire.

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, RASSEMBLEMENT et VOX POPULI exigent la libération sans condition et l’arrêt immediat des poursuites engagées contre les Députés détenus.

Les groupes parlementaires de l’opposition invite le Gouvernement ivoirien au strict respect des dispositions de l’article 22 de la Constitution du 8 Novembre 2016 en prenant toutes les dispositions utiles pour mettre fin à l’exile du Député Guillaume Kigbafori SORO.

Fait à Abidjan le 24 Décembre 2019

Pour les groupes parlementaires
PDCI-RDA, RASSEMBLEMENT et VOX POPULI

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.