Press "Enter" to skip to content

Koumassi : des gnambros arrêtés tentent de corrompre la police (Vidéo)

Dans la commune de Koumassi, le maire Cissé Bacongo a déployé l’artillerie lourde dans la guerre contre les gnambros, des mafieux qui ont investi le milieu du transport en commun. Chassés de la commune, certains continuent toujours d’opérer discrètement aux alentours de l’ancienne zone qu’ils occupaient. La police qui est constamment présente sur les lieux a interpellé certains de ces mafieux qui infestent les syndicats du transport en commun. Les individus arrêtés ont tenté de négocier leur libération moyennant une forte somme d’argent proposée aux policiers.

Les gnambros n’ont pas encore renoncés à leur droit de chargement dans la commune de Koumassi, malgré l’arrêté pris par le maire Ibrahim Cissé Bacongo, interdisant toute activité syndicale dans le domaine du transport, jusqu’à nouvel ordre. Malgré la forte présence policière visible au grand carrefour de Koumassi, les gnambros opèrent toujours aux alentours de leur ancienne gare. Précédemment, trois d’entre eux ont été arrêtés vers l’hôtel l’Ibis, près de la station totale. La police qui patrouille quotidiennement les lieux a annoncé une nouvelle vague d’arrestation dans le milieu du syndicat des transports.

Ces gnambros arrêtés ont tenté de corrompre les agents de police pour négocier leur remise en liberté : «Dans le cadre de l’assainissement du carrefour de Koumassi, suite à l’arrêté municipal interdisant toute activité de transport en ces lieux, des agents de la Police Nationale, de faction à ce carrefour, ont interpellé des individus ” Gnambros” qui extorquaient des fonds aux transporteurs. Interpellés, ils ont tenté de corrompre les agents de Police pour leur libération pendant que l’un d’entre eux filmait la scène.

La Police Nationale rappelle que la tentative de corruption est punissable par la Loi. C’est donc le lieu de rappeler que ces faits qui sont punissables par la Loi ne sauraient être tolérés dans un État de droit. Par conséquent, la Police invite les populations à se conformer à la Loi tout en évitant de ternir l’image des Institutions. Ceux qui ont été interpellés ce jour subiront la rigueur de la Loi.», apprenons-nous auprès de la police nationale.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.