Press "Enter" to skip to content

Indiscipline au volant en Côte d’Ivoire: le permis de conduire retiré à 32 chauffeurs

Le ministère du transport est toujours en guerre contre les chauffeurs indélicats en Côte d’Ivoire. L’indiscipline au volant reste à ce jour la principale cause des accidents routiers. Face au manque de discipline de certains conducteurs, le ministère du transport a décidé de sévir. La commission de suspension des permis vient de priver 32 conducteurs de leur autorisation de conduire.

MAUVAISE CONDUITE, INDISCIPLINE AU VOLANT…/
ENCORE 27 PERMIS DE CONDUIRE RETIRÉS AUX CHAUFFEURS INDÉLICATS

32 cas d’accidents, dont plusieurs mortels, ont été portés ce jeudi 26 septembre 2019, devant la Commission Spéciale de Suspension et de Retrait du Permis de Conduire. Six (6) heures durant, la Commission a statué sur des cas d’excès de vitesse, de violence et voie de fait sur agent des forces de l’ordre, de mauvais stationnement et autres infractions.

Les verdicts sont sans appel : 27 cas de condamnation ferme allant de 3 mois à 15 ans, 3 cas de condamnation avec sursis et 2 cas de restitution de permis de conduire. Un cas parmi tous a marqué l’auditoire. C’est celui de l’accident survenu au début d’année 2019 dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, qui impliquait un camion et un moto-taxi. Bilan de l’accident : 4 morts et un blessé grave. Le prévenu écope de 15 ans de retrait du permis pour conduite dangereuse.

Lucien TIESSE, Directeur de la Circulation au Ministère des Transports, qui présidait la session, a insisté sur le volet pédagogique que revêtent les travaux de cette Commission qui siège au moins une fois dans le mois.
« Il ne s’agit pas seulement de sanctionner, mais également de faire prendre conscience aux usagers de la route des conséquences de leurs actes », a-t-il indiqué. Avant de souligner que le Ministère des Transports travaille à faire siéger la commission au moins deux fois dans le mois, vu le nombre important de dossiers qu’elle reçoit.

Notons que les condamnations fermes privent les prévenus de leurs permis de conduire jusqu’à la purge effective de la peine.

Source: Ministère des Transports.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.