Press "Enter" to skip to content

Côte d’Ivoire : 5 policiers arrêtés pour avoir volé un dealer

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’image de la police ivoirienne vient de rendre un nouveau coup avec ce scandale de vol impliquant cinq policiers en service. Après avoir interpellé un individu en possession de drogue, les agents de police commis à cette mission ont par la suite contraint le suspect à communiquer le code secret de compte Orange Money. La somme de 325 000 francs Cfa sera retirée du compte par ces agents de polices suite à une plainte déposée par l’individu pris en possession illégale de cocaïne.

Le tribunal militaire d’Abidjan vient d’écrouer cinq policiers ivoiriens qui, avaient avoir procédé à l’interpellation d’un individu en possession de cocaïne, ont retiré la somme de 325 000 francs Cfa du compte Orange Money appartenant à ce dernier, après l’avoir forcé à communiquer le code secret de son compte :

«Après le cas de l’officier et du sous-officier de police en début de semaine, 5 autres éléments s’illustrent de la pire manière lors d’une interpellation. Les Adjudants G.B.K et K.V, les Sergents chefs L.E.A et L.M et le sergent Z.G.A ont interpellé hier mercredi 11 décembre en debut d’après-midi sur un appel anonyme un individu répondant au nom de Koné Souleymane dit Salomon alors que celui-ci se trouvait dans l’un des restaurants du centre commercial Abidjan Mall. Il était en possession d’une boule de cocaïne. Ces éléments le conduisent à la préfecture de police pour les procédures d’usage. Plus tard, une équipe est constituée pour procéder à la perquisition de son domicile.», rapporte le tribunal militaire dans son communiqué.

Malgré la tentative d’intimidation dont il a été victime après son interpellation, le suspect ne manquera pas de faire savoir aux policiers de la préfecture que les cinq agents de police ayant procédé à son interpellation, l’ont par la suite forcé à communiquer son code Orange Money. A l’issue des vérifications sur le compte, la somme de 325 000 francs Cfa sera bel et bien prélevée du compte de l’individu interpellé en possession de drogue dans un centre commercial d’Abidjan :

«C’est en ce moment qu’il déclare aux policiers qui sont commis pour la tâche que lors de son interpellation, il est sommé de dévoiler le code secret de son compte orange money et pendant qu’un groupe le transferait à la préfecture de police, l’autre groupe s’attelait à trouver un point orange afin de soustraire de l’argent l’argent. Plus tard, il se rend compte que la somme de 325000 FCFA ont été retirée de son compte. Il informe la hiérarchie de ces policiers de la Dpsd de ce vol qu’ils ont opéré sur son compte.», lisons-nous dans un communiqué transmis par la police et tribunal militaire d’Abidjan.

A l’issue d’une audition des policiers mis en cause, ceux-ci passent aux aveux en admettant effectivement avoir contraint l’individu arrêté à communiquer son code Orange Money. La suite de l’affaire sera confiée au commissaire du gouvernement, le contre-amiral Ange Kessi, qui a décidé d’adopter la tolérance zéro à l’égard des agents des forces de l’ordre impliqués dans la corruption, sous toutes ses formes :

«Entendus par leur chef, ils reconnaissent les faits. La gravité des faits commis par ces agents qui semblent oublier l’éthique policière oblige la hiérarchie à les mettre à la disposition du parquet militaire. Le Commissaire du Gouvernement est saisi. Ces 5 éléments ont été mis aux arrêts et écroués à la Mama pour vol et violation de consignes. Le procès est prévu pour très bientôt.», précise le communiqué.

En ce qui concerne l’individu pris en possession de drogue, son sort dépendra du Parquet de Plateau : «Quant au dealer Koné Souleymane, il a mis à la disposition du parquet d’Abidjan Plateau pour détention illégale de drogue(cocaïne) en vue de la vente».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.