Press "Enter" to skip to content

Transfert de Seri Jean-Michaël: Asec dément avoir été escroqué de 218 millions

Le transfert de Seri Jean-Michaël de l’OG Nice vers le club anglais de Fulham alimente encore la polémique. Selon un média en ligne, Asec Mimosas, club formateur du joueur ivoirien, aurait été escroqué de la somme de 218 millions de Francs Cfa. Le communiqué du club n’a pas tardé. Selon une information transmise dans la soirée de ce jeudi, la direction générale du club jaunes et noirs a formellement démenti L’information relative à cette escroquerie qui aurait été commise par le club français.

Le média en ligne Sportmania révélait entre ses colonnes hier que le club d’Asec Mimosas avait été escroqué par l’OG Nice durant le transfert de Seri Jean-Michaël à Fulham. Selon le média en ligne, une plainte au pénal aurait été déposée par le joueur contre son ancien club, au motif que l’OGC Nice aurait sous-évalué l’indemnité de transfert de l’international ivoirien.

D’après le média, le milieu de terrain ivoirien aurait été privé de la somme de 458 millions de francs Cfa. Sportmania révèle encore entre ses colonnes que l’ASEC Mimosas et le centre de formation Cyrille Domoraud ont aussi perdu la somme de 218 millions de francs Cfa dans le transfert du joueur ivoirien. Le média annonce que le club dirigé par Roger Ouegnin envisageait de porter l’affaire devant la FIFA. Ce jeudi, le club ivoirien a réagi à cette affaire d’escroquerie dont elle aurait été victime, une escroquerie qui porterait sur 218 millions de francs Cfa :

«Nous avons lu sur le site internet www.sportmania.ci que notre club aurait été escroqué par le club de l’OGC Nice suite au transfert du joueur SERI Jean-Michaël du club français vers le club anglais de FULHAM FC. L’ASEC Mimosas tient à préciser que cette information est inexacte et que notre club n’est pas concerné directement par cette affaire.
La Direction Générale ».

Pour l’heure, le club refuse de livrer de plus amples informations sur cette affaire. Et aucune plainte pour diffamation n’a par aielleurs été déposé contre le média en ligne à l’origine de ce scandale financier.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.