Press "Enter" to skip to content

Candidature de Drogba à la FIF : Oumar Ben Sallah sceptique

Champion d’Afrique il y’a 27 ans avec les éléphants de Côte d’Ivoire, Oumar Ben Sallah a réagi à la candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF. Pour l’ancienne gloire du football ivoirien, il est un peu trop tôt pour l’ancien capitaine des éléphants de se lancer dans cette course à la présidence de la fédération ivoirienne de football.

La candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF suscite diverses réactions en Côte d’Ivoire. Si de nombreux amateurs du football sont unanimes pour saluer cette décision prise par l’ancien capitaine des éléphants, les consultants sportifs ne font pas tous la même lecture de l’ambition que nourrit l’ancienne star des blues de Chelsea. Et parmi les sceptiques, l’ancien joueur ivoirien Oumar Ben Sallah. Selon une information rapportée par nos confrères d’Afrique sur 7, la candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF cette année serait une décision prématurée :

« Je ne rentre pas trop dans ça parce que je ne veux pas qu’on interprète mal mes propos. Mais je me demande depuis des jours si Didier Drogba a bien réfléchi.  Il a un grand nom. Il a mouillé le maillot pour l’équipe nationale même s’il n’a pas gagné la CAN. Il a prouvé son talent en clubs également mais la Fédération Ivoirienne de Football c’est trop tôt pour Didier Drogba».

Selon Oumar Ben Sallah, l’ancien capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire doit d’abord acquérir une solide expérience du football ivoirien avant de se lancer dans la course à la présidence de la fédération ivoirienne de football :

«Qu’il apprenne à côté d’expérimentés, d’abord. Ensuite, il pourra faire mieux. Je ne dis pas qu’il ne peut pas réussir, jeune, il doit apprendre… Il a un handicap. On ne l’a jamais vu s’approcher des gens même les anciens joueurs. Les gens m’interpellent en ville, souhaitant qu’il vienne apprendre à la FIF avant de songer à diriger la fédération. Il a joué au haut niveau, mais cela ne suffit pour vouloir venir diriger la FIF», poursuit le média en ligne, citant les propos du champion d’Afrique 1992 avec les éléphants au Sénégal.

Le calendrier de l’élection à la FIF n’est pas encore connu officiellement, mais plusieurs sources révèlent que le scrutin pourrait se tenir d’ici la fin de l’année. Seule certitude, le mandat de Sidy Diallo, actuel président de la fédération ivoirienne de football expire en février 2020. Pour l’instant, l’actuel sociétaire de la maison de verre de Treichville reste silencieux sur ses futures ambitions pour le football ivoirien.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.