Press "Enter" to skip to content

Manchester United : comment Alex Fergusson a chassé Paul Pogba

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour ceux qui l’ignorent, l’histoire de Paul Pogba à Manchester United a démarré bien avant l’été 2016, où le club mancunien a déboursé la bagatelle de 110 millions d’euros pour recruter le milieu de terrain. Il y a 11 ans de cela, Paul Pogba signait son premier contrat pro hors de la France. Malgré certaines réticences dans son entourage, le joueur français rejoint l’effectif de Sir Alex Fergusson en 2009.

Paul Pogba vit sa seconde expérience avec Manchester United. En 2016, le joueur français signait pour cinq saisons à MU pour la bagatelle de 110 millions d’euros, une des plus belles opérations réalisées par la Juve sur le marché des transferts. Mais il n’agissait là que du retour de Paul Pogba à Manchester United pour ceux qui suivent bien l’actualité sportive. Dès son plus jeune âge, le champion 2018 en Russie avait signé un contrat avec les Reds Devils en 2009.

Mais avec la concurrence qui régnait dans ce club sous l’ère Fergusson, il était de toute évidence difficile pour le jeune joueur français de gagner sa place dans le 11 de départ mancunien. Mais Paul Pogba n’envisage pas pour autant de quitter Manchester United, l’un des plus grands clubs de foot du monde. Mais en 2012, le footballeur change radicalement d’avis sur son avenir.

Et c’est Alex Fergusson qui sera sans le savoir peut-être, à l’origine du départ de l’international français du club anglais en 2012 : «Ç’a été une décision très difficile à prendre pour moi. Ce n’était pas vraiment une affaire de contrat, mais plus un manque de confiance du manager. Bien sûr, le manager est toujours pour moi le meilleur de l’histoire. Quand ils m’ont demandé de signer le contrat (pro), je ne l’ai pas signé et plusieurs choses se sont produites…Ça m’a mis un peu en colère, ce n’était pas une question d’argent. C’était juste le fait d’être un joueur et qu’on me dise qu’on croyait en moi. Je voulais juste jouer au football.

C’est tout ce que je voulais. Ce match face à Blackburn (en 2011) a vraiment un crève-coeur. Il n’y avait pas de milieu de terrain. Il y avait des blessés, Scholes n’était pas là. Rafael a joué au milieu avec Ji-sung Park et je ne suis pas entré en jeu. Nous avons perdu le match. J’étais sur le banc, je m’échauffais et je pensais que j’allais avoir une opportunité. Je ne l’ai pas eue et des choses se sont produites après. Le manager fait des choix pour tout, mais ce jour m’a brisé le coeur.

J’ai dit à Evra que c’était ma dernière chance. Donc je suis parti à la Juventus, ce qui a été une décision difficile à prendre pour moi. C’était dur parce que j’allais dans un nouveau club dans lequel je suis arrivé en tant que jeune joueur, sans aucune garantie d’être dans le onze de départ. Vous devez tout prouver. Je me suis dit : « allez, on y va, pas de problème. Je veux montrer que je suis déjà prêt à jouer pour l’équipe.», rapporte le footballeur français.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.