Press "Enter" to skip to content

Salaire des députés en Côte d’Ivoire : une revalorisation de 500.000 FCFA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire viennent de voir leur salaire repasser à la hausse. A compter du mois de janvier, les élus du peuple toucheront 2 650 000 francs Cfa tous les mois, soit une hausse de 500 000 FCFA sur leurs émoluments mensuels.

Les salaires des députés en Côte d’Ivoire ont connu une revalorisation pour la nouvelle année. Les parlementaires ivoiriens toucheront désormais un salaire de 2 650 000 francs Cfa tous les mois. A en croire certains médias, la rémunération des parlementaires ivoiriens serait plus élevée que le salaire de certains présidents africains.

L’homme au centre de ces négociations était l’ancien ministre ivoirien de la construction aujourd’hui président de la commission économique et financière de l’hémicycle ivoirien. Ces négociations auraient été menées avec le gouvernement pendant le mois de décembre, notamment lors de l’examen et du vote sur le budget de l’Etat pour l’année 2018.

Le vote sur la loi des finances 2018 en Côte d’Ivoire avait été ajourné par les députés ivoiriens avant d’être finalement approuvé à la majorité. Le budget de l’hémicycle qui était de 23,6 milliards de francs Cfa a manifestement été revu à la hausse avant le vote sur la nouvelle loi des finances en Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, le budget de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire atteint les 34 milliards, soit une rallonge budgétaire supplémentaire de 11,6 milliards de francs Cfa. Cette rallonge budgétaire qui s’évalue à 500 000 francs Cfa pour chaque élu ivoirien mettra sans doute un terme à la guéguerre qui a récemment opposé le président de l’Assemblée Nationale ivoirienne à certains parlementaires qui l’accusaient de puiser dans les ressources allouées à l’institution à sa guise.

Comparé aux salaires des présidents les mieux payés en Afrique de l’ouest, les députés ivoiriens touchent deux fois moins.

Un budget qui était trop bas pour l’Assemblée Nationale

Avant le passage à la nouvelle année, le président de l’Assemblée Nationale avait effectué une série de missions parlementaires qui l’ont conduit dans plusieurs pays d’Europe, notamment la France, le Luxembourg et la Russie qui fut la dernière étape de sa tournée.

Certains élus du peuple ne sont pas empêchés d’accuser Guillaume Soro d’avoir la mainmise sur le budget de l’Assemblée Nationale qui était de 23,6 milliards l’année dernière. Les détracteurs de Guillaume Soro l’accusaient principalement d’effectuer des voyages couteux et d’occuper des hôtels luxueux en puisant à sa guise dans le fonds du budget de l’institution.

Face à ces accusations, le président de l’hémicycle est monté au créneau pour dénoncer l’acharnement dont il faisait l’objet au Parlement, allant même jusqu’à faire certaines révélations sur le fonctionnement du budget et certaines dépenses qu’il ferait à ses propres frais pour éviter de trop peser sur le fonds alloué au fonctionnement de l’Assemblée.

Mais avec un salaire estimé à 2 650 000 francs Cfa (environ 4000 euros par mois), il est clair que les députés ivoiriens auront moins à se plaindre, eu égard de cette belle gratification salariale qui les classent désormais parmi les députés les mieux payés en Afrique de l’ouest.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.