Press "Enter" to skip to content

Fièvre Lassa: alerte en Côte d’Ivoire

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après avoir résisté à la fièvre hémorragique Ebola, la Côte d’Ivoire se prépare à une nouvelle urgence sanitaire contre le virus de Lassa. Au Nigéria, le virus a déjà fait 21 morts selon les chiffres officiels annoncés. D’autres pays de l’Afrique de l’ouest sont également touchés par cette nouvelle épidémie, notamment le Bénin et la Guinée.

La Côte d’Ivoire prépare actuellement la résistance à la fièvre de Lassa, une maladie à virus hémorragique qui a vu le jour pour la première fois en 1969 au Nigéria. Après une récente apparition du virus au Mali, en République du Congo et aussi en Siérra Leone, l’Afrique de l’ouest se prépare à une nouvelle urgence sanitaire.

Rien qu’au Nigéria, épicentre de la fièvre de Lassa, les chiffres officiels font état de 21 morts et environ 77 cas confirmés de fièvre de Lassa depuis le début de l’année 2018. Le Bénin qui fait frontière avec le Nigéria est aussi touché par l’épidémie, tout comme la République de Guinée qui fait frontière avec la Côte d’Ivoire. Face à la menace imminente d’une propagation de la fièvre sur le territoire ivoirien, le ministère de la santé a lancé un appel à la vigilance à toute la population ivoirienne.

Dans un communiqué officiel dévoilé ce lundi sur les réseaux sociaux, la ministre ivoirienne de la santé a donné quelques détails sur cette nouvelle épidémie qui guette l’Afrique de l’ouest :

« La Fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale (comme la fièvre jaune, la maladie à Virus Ebola, la Dengue, etc.), à déclaration obligatoire, due au virus de Lassa (qui tient son nom de la ville de Lassa dans l’État de Borno au Nigeria). Elle est, transmise à l’homme par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par les urines ou les excréments d’une souris (Mastomys natalensis) communément appelée « rat à mamelles multiples ».

Le virus peut également se transmettre d’homme à homme par contact direct avec le sang, les urines, les excréments ou autres sécrétions organiques d’une personne contaminée. Cette maladie est responsable d’épidémies surtout dans la région Ouest Africaine ».

Quels sont les symptômes de la fièvre Lassa?

La fièvre de Lassa présente un mode de transmission quasiment similaire à celui du virus Ebola. La période d’incubation du virus de Lassa se situe entre 6 et 21 jours. Les symptômes également sont également identiques à ceux que l’on retrouve chez un malade atteint de la maladie Ebola, à savoir des vomissements, une forte fièvre :

« Elle se manifeste par un syndrome pseudogrippal avec une fièvre élevée associée à des céphalées, des nausées et vomissements, une fatigue intense et peut se compliquer d’hémorragies mortelles. Les symptômes de la fièvre de Lassa sont très variables et non spécifiques, ce qui rend souvent difficile le diagnostic clinique aux premiers stades de la maladie, d’où la nécessité absolue du diagnostic biologique effectué dans un laboratoire de référence pour la confirmation de tout cas suspect. »

, explique le ministère ivoirien de la santé. Eu égard du mode de transmission de cette fièvre qui se transmet de l’animal à l’homme et d’homme à homme (contact avec le sang), le ministère de la santé a invité la population ivoirienne à prendre certaines dispositions pour se prémunir contre le virus de Lassa :

• « laver à l’eau propre et au savon tous les ustensiles de cuisine et les conserver à l’abri des rongeurs ;
• éloigner des habitations les ordures ménagères et déchets de toute nature ;
• éviter toute manipulation ou consommation de rongeurs ;

• éviter tout contact avec les urines et les excréments des rongeurs ;
• éviter de manipuler sans protection les sécrétions organiques (sang, urine, etc.) de tout malade présentant une fièvre avec ou sans saignement ;
• lutter contre la présence des rongeurs dans les lieux d’habitation et tout lieu recevant du public (hôtels, restaurants, maquis, etc.). ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.