Press "Enter" to skip to content

RDC : après Thisekedi, Vital Kamerhe se retire de l’accord de Genève

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau séisme dans course à la présidentielle en RDC. Après le retrait de l’UDPS annoncé par Félix Tshisekedi, c’est au tour de l’Union pour la Nation Congolaise de se retirer de l’accord de Genève. Le volte-face de l’UNC a été confirmé hier par son président, le leader de l’opposition Vital Kamerhe.

L’entente pour la désignation d’un candidat unique à l’élection présidentielle en RDC se fragilise à nouveau avec le retrait de l’UNC : «La direction politique nationale du parti qui représente le congrès en session réunit ce jour m’a intimé l’ordre de retirer ma signature de cet accord qui risque de faire voler le parti en éclats. Et comme je suis un leader du parti, et c’est la base qui porte le leader, de peur d’être auto-flagellé et auto-exclu, je donc pris en âme et conscience la décision de répondre à la volonté de ma base, puisque finalement nous sommes au service de ce peuple.», a déclaré Vital Kamerhe, le président de l’Union pour la Nation Congolaise, au cours d’une interview accordée à Radio Okapi. A l’instar de Félix Tshisekedi, l’ancien président de l’Assemblée Nationale explique son retrait de l’accord politique de Genève par le refus de la base de donner son soutien à Martin Fayulu, l’opposant politique désigné dimanche comme unique candidat de l’opposition en Suisse à l’issue des discussions.

Si le candidat unique paraît fragilisé, il bénéficie toujours du soutien de certains signataires de l’accord de Genève entériné il y’a seulement 48h. Pour l’instant, Freddy Matungulu, l’ancien ministre de l’économie et des finances, et l’ex-premier ministre Adolphe Muzito, réaffirment toujours leur soutien au candidat unique Martin Fayulu. Mais le retrait de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe est un sérieux revers pour l’entente sacrée de Genève. Avec ces deux désistements, l’opposition part fragilisée dans cette élection présidentielle en RDC, à quelques jours de l’ouverture de la campagne électorale. Mais une alliance entre opposants congolais reste toujours possible car les deux leaders d’opposition se disent ouverts à de nouvelles discussions sur le sujet.

Vers une alliance entre Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ?

Interrogé par Radio Okapi sur la possibilité d’une alliance avec le leader de l’UDPS, Vital Kamerhe n’exclut pas cette possibilité : «Je pense que nous regardons dans la même direction. Nous sommes soucieux de voir cette population sortir de cette peur qu’elle vit au quotidien. Nous avons discuté avec tout le monde, y compris l’UDPS. Il n’est pas impossible qu’on poursuive nos discussions.». Pour sa part, Félix Tshisekedi ne s’est pas non plus montré hostile à la possibilité d’une nouvelle alliance avant l’élection présidentielle en RDC : « Nous irons seuls ou avec ceux qui voudront venir avec nous », a martelé le président de l’UDPS.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.