Press "Enter" to skip to content

Election du président de l’Assemblée Nationale : des parlementaires menacent de boycotter

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le successeur de Guillaume Soro sera connu jeudi à l’issue de l’élection du nouveau président de l’Assemblée Nationale en Côte d’Ivoire. Mais le taux d’abstention risque d’être élevé dans ce vote car trois groupes parlementaires de l’opposition menacent de boycotter le scrutin.

Le groupe parlementaire du PDCI RDA menace de boycotter l’élection du président de l’Assemblée Nationale prévue pour le jeudi 7 mars selon nos sources. Pour cause, le président par intérim de l’hémicycle ivoirien, l’honorable Diawara Mamadou, aurait opté, sans concertation préalable, pour les bulletins de vote multiple, en lieu et place des bulletins de vote unique. Il y’a pas que le groupe parlementaire du PDCI qui menace de boycotter l’élection du président de l’Assemblée Nationale. Si les votes ont lieu avec des bulletins multiples, les groupes parlementaires Vox Populi et Rassemblement menacent eux-aussi de boycotter le scrutin du jeudi, comme indiqué dans une déclaration conjointe ce mercredi :
« DÉCLARATION DES GROUPES PARLEMENTAIRES PDCI-RDA, VOX POPULI ET RASSEMBLEMENT RELATIVE À L’ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE DU 07 MARS 2019
Mesdames et Messieurs les journalistes
Pour la première fois dans l’histoire de notre Institution, un Président de l’Assemblée nationale, en la personne de Monsieur SORO KIGBAFORI Guillaume, a présenté sa démission le vendredi 08 février 2019.

Conformément au Règlement de l’Assemblée nationale, l’intérim du Président est assuré par le Doyen d’âge des Vice-Présidents, en l’occurrence l’Honorable DIAWARA Mamadou, qui dispose d’une période de 15 à 30 jours pour organiser l’élection du nouveau Président.

A cet effet, le Président DIAWARA Mamadou a convoqué et présidé une réunion du Bureau de l’Assemblée nationale, le 26 février 2019. Cette réunion a arrêté des décisions relatives à l’organisation de l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale, prévue pour le 07 mars 2019, dont notamment le principe du vote au moyen d’un bulletin unique (point 3 du relevé des décisions du 26/02/2019) pour garantir le caractère secret du vote, conformément à l’article 7-1 de la résolution n°005 A du 27 juillet 2018, portant règlement de l’Assemblée nationale.
Le mardi 05 mars 2019, une réunion du Bureau a de nouveau été convoquée avec inscrits à l’ordre du jour l’adoption du compte rendu de la réunion du 26 février 2019 et la présentation des candidatures à l’élection du Président de l’Assemblée nationale.

Contre toute attente et à la surprise générale, le Président DIAWARA a décidé unilatéralement de l’utilisation de bulletins multiples, au motif, dit-il, qu’il serait normal pour un Député de ramener, à son groupe parlementaire, le bulletin qu’il n’a pas utilisé, pour faire la preuve de son vote.

Face à cette situation, les Groupes Parlementaires PDCI-RDA, Vox Populi et Rassemblement, se sont réunis ce mercredi 06 mars 2019, de 12 h 00 à 15 h 00, à l’Assemblée nationale, à l’effet d’examiner cette décision prise unilatéralement par le Président par intérim de l’Assemblée nationale, l’Honorable DIAWARA Mamadou, d’utiliser des bulletins multiples pour l’élection du Président de l’Assemblée nationale et ce contrairement à la décision consensuelle d’utilisation d’un bulletin unique prise par le Bureau de l’Assemblée nationale, lors de sa réunion du 26 février dernier.

De plus, plusieurs points du relevé des décisions de ladite réunion avaient déjà été appliqués, notamment les conditions d’éligibilité, la réception des candidatures, le quorum, le Bureau de séance et les délégations de vote.
Profondément attachés au caractère secret du vote, les Groupes Parlementaires signataires de la présente déclaration élèvent une vive protestation contre cette modification unilatérale de la décision consensuelle qui, si elle était maintenue, obligerait les Députés, membres des Groupes Parlementaires PDCI-RDA, Vox Populi et Rassemblement à ne pas participer au scrutin du 07 mars 2019.

Les Groupes Parlementaires PDCI-RDA, Vox Populi et Rassemblement exigent que les décisions prises par le Bureau de l’Assemblée nationale, cet important organe de notre prestigieuse Institution, le 26 février 2019, soient scrupuleusement appliquées.

Fait à Abidjan, le 06 mars 2019
Ont signé
Pour le Groupe parlementaire PDCI-RDA
Le Président
Prof. KAKOU M. GUIKAHUE
Pour le Groupe parlementaire Vox Populi
La Vice-présidente

Mme OUEGNIN Yasmina
Pour le Groupe parlementaire Rassemblement
La Présidente

Mme TRAZERE Olibé Célestine ».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.