Press "Enter" to skip to content

La Côte d’Ivoire, moteur de la zone économique UEMOA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Côte d’Ivoire surfe depuis plus de cinq années sur une croissance économique exceptionnelle. Si le pays n’a pas encore intégré le top 10 des puissances économiques africaines, il se positionne actuellement comme la troisième puissance sous régionale, économiquement parlant, derrière le Nigéria, grand géant d’Afrique, et le Ghana son voisin.

La Côte d’Ivoire reste incontestablement le moteur de la zone économique UEMOA. Grâce à un taux de croissance annuel estimé en moyenne autour de 8% depuis 2012, le pays a renforcé son statut de puissance économique en Afrique de l’ouest et même sur l’ensemble du continent africain. Au classement des pays les plus riches de la zone économique UEMOA, la Côte d’Ivoire vient largement en tête grâce à un produit intérieur brut en hausse ces cinq dernières années.

Aujourd’hui, le pays couvre à lui tout seul 35% du PIB de l’espace monétaire ouest africain composé de huit pays. La Guinée Bissau est, pour rappel, le dernier pays à avoir rejoint l’organisation UEMOA depuis sa création qui remonte à l’année 1994.

En 2016, la zone monétaire ouest africaine revendiquait un PIB global estimé à 98, 46 milliards de dollars. Trois ans plus tard, le Produit intérieur brut de l’espace UEMOA dépasse la symbolique barre des 100 milliards de dollars, en grande partie due au dynamisme économique de la Côte d’Ivoire dont le PIB atteignait les 45 milliards de dollars l’année dernière selon une estimation de la Banque Mondiale.

Avec une croissance moyenne de 8% par an, le moteur de la zone économique UEMOA vise le cap d’une nation émergente à l’horizon 2020. Mais à moins d’un an de cette émergence promise par le président ivoirien, de nombreux chantiers restent encore à entreprendre, même si le bilan des réalisations économiques confirme une réelle avancée de la Côte d’Ivoire depuis l’accession au pouvoir d’Alassane Ouattara.

En dépit d’une économie dynamique, la Côte d’Ivoire n’a toujours pas intégré le top 10 du classement des puissances économiques d’Afrique. Toutefois, le pays revendique une place dans le top 20 des pays les plus riches en termes de production du produit intérieur brut.

Mais le pays devrait son classement dans les années à venir, puisque la Côte d’Ivoire a progressé dans le dernier classement Doing Business en Afrique, signe que le pays reste très attractif sur le plan de l’investissement.

Si la Côte d’Ivoire reste de loin le moteur économique de l’UEMOA en couvrant 35% du Pib de l’espace monétaire, le Sénégal revendique la seconde place au niveau de la zone monétaire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.