Press "Enter" to skip to content

Tiémoko Assalé attaqué pour avoir félicité le régime Ouattara

Tiémoko Assalé, maire de la commune de Tiassalé a été pris pour cible par plusieurs internautes après une sortie élogieuse à l’égard du pouvoir en place. Au-delà des divergences idéologiques et politiques, le journaliste d’investigation également maire, avait salué les efforts de développements entrepris par le régime actuel, notamment sur le plan des infrastructures économiques et routières.

Tiémoko Assalé n’a pas mis du temps à répondre à ses détracteurs sur les réseaux sociaux. Pour avoir salué les efforts de développement du président actuel, le maire de la commune de Tiassalé a été la cible de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux. Sur sa page officielle, le journaliste et maire révélait :

«Il y a des domaines où, malgré nos divergences, malgré nos frustrations, malgré nos haines, malgré notre malhonnêteté, malgré notre mauvaise foi, quand on aime son pays, on ne peut qu’être dans une sorte de consensus à minima et dire:

“le régime actuel, après Houphouët, a fait un peu plus”. Certes, être opposant en Afrique consiste à célébrer généralement la mauvaise foi et à fermer les yeux, malgré toute évidence, sur tout ce qui est fait de positif par l’adversaire aux affaires, mais parfois, même la mauvaise foi la plus éclatante ne résiste pas devant certaines réalités».

Ce discours élogieux du maire de la commune de Tiassalé sur le bilan social du président Ouattara, a suscité diverses réactions chez les opposants au régime actuel en Côte d’Ivoire. Certains sont même allés jusqu’à affirmer que Tiémoko Assalé aurait déjà rejoint les rangs du RHDP, ce qui expliquerait sa sortie élogieuse à l’égard du pouvoir en place, du président Ouattara Alassane pour être plus précis.

Et le maire de Tiassalé n’a pas mis du temps à répondre à ses détracteurs : «Il a suffi que je dise que, en matière d’infrastructures et notamment, d’infrastructures routières, il y a une avancée positive, pour que, de tous les maquis, sortent les experts en développement pour me porter, avec une éclatante mauvaise foi, leur contradiction tout en essayant de la poser comme une vérité absolue.

Il y a quelques esprits chagrins qui ont même osé écrire que j’avais viré ou je m’apprêterais à virer au RHDP. Et voilà comment fonctionne ce pays. Le problème, ce n’est pas que ce que j’ai écrit est faux. Le problème, c’est que quel que soit le sujet, nombreux sont les Ivoiriens qui ne peuvent pas réagir en se détachant de leurs appartenances ou frustrations politiques».

Considéré comme l’un des meilleurs journalistes d’investigation en Côte d’Ivoire, le maire de la commune de Tiassalé explore le terrain politique depuis seulement quelques mois. C’est l’année dernière qu’il a officialisé son engagement en politique en se déclarant candidat aux élections municipales du 13 octobre dernier.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.