Press "Enter" to skip to content

Mort de Jacques Chirac : l’hommage de la députée Yasmina Ouegnin

La mort de Jacques Chirac a fait la une des grands journaux en ligne ce jeudi 26 septembre 2019. Affaibli par la maladie ces dernières années, l’ancien président français est décédé ce jeudi en France à l’âge de 86 ans. En Côte d’Ivoire, la députée ivoirienne Yasmina Ouegnin a rendu hommage à l’ancien dirigeant français, tout comme Guillaume Soro, ancien chef du parlement ivoirien.

Les réactions politiques se multiplient après l’annonce de la mort de Jacques Chirac, ancien président de la République française. Guillaume Soro, ancien chef du parlement ivoirien, a rendu un grand hommage à l’ex-président de la France, saluant au passage son engagement dans la résolution de la crise politico-militaire de septembre 2002 en Côte d’Ivoire. La députée ivoirienne Yasmina Ouegnin a également réagi à la mort de Jacques Chirac, décédé à l’âge de 86 ans ce jeudi 26 septembre 2019 :

«Jacques Chirac, Président de la République Française de mai 1995 à mai 2007 s’en est allé, loin des regards des nombreux admirateurs et adversaires que sa longue, tumultueuse mais brillante carrière politique, aura suscité.

Homme d’État au caractère trempé et ayant un charisme rare de nos jours, le Président Jacques Chirac, toute sa vie durant, a servi la France à tous les niveaux du pouvoir. Conseiller Municipal, Député, Maire, Secrétaire d’État, Ministre, Premier Ministre, Président de la République… Des états de service que très peu pourront se vanter d’égaler.

Au moment où cet homme de très grande valeur quitte ce monde, j’aimerais vous partager une de ses pensées :

“Il y a peu d’hommes, finalement, qui aient beaucoup de caractère. Dans les périodes normales ou calmes, cela ne se voit pas. Mais dans les périodes troublées ou agitées, cela apparaît de la façon la plus claire. C’est la raison pour laquelle, pour choisir des hommes, il est bon ou utile, mais cela n’est pas toujours facile ou possible, de connaître leur comportement dans les périodes difficiles… ”

Bien qu’exposée en France en 1978, cette leçon chiraquienne nourrit ma réflexion en attendant les manœuvres de campagne pour le scrutin présidentiel chez nous en 2020.

Puisse son Âme Reposer en Paix.»

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.