Press "Enter" to skip to content

Mort du général Soleimani : l’Iran riposte et bombarde 2 bases américaines

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Iran n’est pas resté insensible à la mort du général Soleimani tué il y’a quelques jours par des frappes américaines en Irak. En représailles à cette attaque, l’armée iranienne a bombardé dans la nuit du mardi au mercredi 8 janvier 2 installations américaines.

La riposte de l’Iran à l’attaque américaine qui a causé la mort du général Soleimani n’a pas tardé. Dans la nuit du mardi au mercredi 8 janvier 2020, l’armée iranienne a frappé deux installations américaines qui se trouvaient en Irak. Les frappes iraniennes visant des bases de l’armée américaine ont été confirmé dans la nuit du mardi par la Maison Blanche.

Dans la matinée de ce mercredi, le chef de la diplomatie iranienne est revenu sur les raisons de cette attaque visant des installations américaines en Irak : «L’Iran a pris et terminé des mesures proportionnées d’autodéfense conformes à … la Charte de l’ONU en attaquant une base d’où ont été lancées des attaques lâches contre nos citoyens et officiers de haut rang. Nous ne cherchons pas l’escalade ou la guerre, mais nous nous défendrons contre toute agression», explique Javad Zarif, ministre iranien des affaires étrangères dans un tweet.

Dans sa riposte à l’attaque américaine qui a coûté la vie au général Soleimani, une douzaine de missiles ont été lancés par l’armée Iranienne. Du côté américain, une réunion de crise s’est tenue dans la soirée du mardi à la Maison Blanche. Pour l’instant, aucun bilan officiel n’a encore été établi par les USA.

Donald Trump fera une déclaration ce mercredi après cette attaque contre des bases américaines en Irak : «Tout va bien ! Missiles tirés depuis l’Iran sur deux bases militaires en Irak. L’évaluation sur les dégâts et les victimes a lieu en ce moment. Jusque-là tout va bien. Nous avons l’armée la plus puissante du monde. Je ferai une déclaration demain (mercredi, ndlr) matin», a annoncé le président américain dans un Tweet.

En attendant la riposte américaine, la Maison Blanche a déjà pris les premières mesures dans cette guerre qui se profile à l’horizon contre l’Iran : «L’agence fédérale de l’aviation a émis des messages aux navigants aériens (NOTAMS) détaillant des restrictions de vol qui interdisent les opérateurs d’avions civils américains d’opérer dans l’espace aérien au-dessus de l’Irak, l’Iran, et les eaux du golfe Persique et le golfe d’Oman», explique la FAA dans un communiqué officiel.

Les Gardiens de la Révolution en Iran qui avaient promis que la mort du général Soleimani ne resterait pas impuni, ont invité les Etats-Unis a retirer toutes leurs troupes dans la région : «Nous conseillons au peuple américain de rappeler les troupes américaines région afin d’éviter de nouvelles pertes et de ne pas permettre que la vie de ses soldats soit davantage menacée par la haine toujours croissante que le régime américain, avec sa détestation de tout peuple, suscite à son encontre».

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.